vendredi 29 mai 2020

L'île, de Vincent Villeminot


Nous sommes en pleine crise sanitaire à cause du Covid-19, nous sortons d’un confinement de près de deux mois et durant ce laps de temps, il a fallu occuper nos chères têtes blondes. L’auteur Vincent Villeminot et son éditeur, Pocket Jeunesse, nous y ont aidés en proposant, chaque soir à 18 heures, la publication, en ligne et gratuitement, d’un chapitre d’un roman à paraître en 2021 chez PKJ : L’île. Un feuilleton littéraire destiné aux collégiens et lycéens, dont une version audio était également disponible. C’est de cette manière que je l’ai d’ailleurs découvert.

L’île relate l’histoire de huit adolescents qui vivent sur une île au large de La Rochelle et qui, un beau matin, ne voit pas venir le bac qui doit les conduire au collège, sur le continent. Très vite, d’énormes fumées noires apparaissent sur le littoral en face d’eux et les îliens réalisent qu’il se passe quelque chose d’anormal, quelque chose de grave probablement. Bientôt, les voilà confinés sur leur île. Pour quelques jours sans doute, le temps que les secours se mettent en place. Alors on s’organise comme on peut, sans électricité, sans produits frais, en allant piller les maisons secondaires… Quand les jours se transforment en semaines puis en mois, cependant, la peur s’installe.

J’ai adoré cette histoire, vraiment. Pour ses personnages, tout d’abord, avec une petite préférence pour Jolan, le narrateur. Parce que ce petit groupe d’ados confronté au confinement est juste criant de vérité. Chacun d’eux a sa propre personnalité et réagit en conséquence à la situation. Ils n’en font un peu qu’à leur tête, bien sûr - ados, vous avez dit ados ? - mais ils réfléchissent beaucoup, trop peut-être, et sont bien décidés à ne pas se laisser trimbaler par les adultes. Pour les décors et l’atmosphère ensuite. Parce que cette île semble magique pour des enfants, avec ce fort abandonné, théâtre d’aventures endiablées. Avec ces îliens, un peu repliés sur eux-mêmes sans doute, mais si soudés dans l’adversité.

Pour l’intrigue enfin, touchante et bien menée. La tension monte peu à peu, le drame approche à grands pas. On devine que tout cela ne peut que mal finir mais peut-être pas ? Comme je le disais plus haut, j’ai découvert cette histoire en audio. Avec la participation de Lizzie, la marque de livres audio, la famille Villeminot dans son ensemble s’est attelée à la tâche pour produire un support de grande qualité. Ce n’est pas seulement une lecture qu’on nous propose d’écouter, il y a aussi de nombreux effets sonores destinés à nous mettre dans l’ambiance et cela fonctionne très très bien.

L’île sera retirée des plateformes gratuites début juin pour une parution officielle chez Pocket Jeunesse dès l’année prochaine. Si vous l’avez manquée pendant le confinement, je vous engage à noter ce titre sur vos tablettes car j’ai passé un moment très très chouette.

Note : ★★★★

Plus d'informations

L'île, de Vincent Villeminot
Editions Pocket Jeunesse (2020) - 498 pages - Support audio - Ados & YA

L’île est un feuilleton littéraire écrit au jour le jour pendant toute la durée du confinement dû au Covid-19. Il paraissait quotidiennement à 18 heures. Un projet un peu fou de Vincent Villeminot et de son éditeur, Pocket Jeunesse. Une version audio a également été mise à disposition, avec la #teamfamily Villeminot aux manettes, en partenariat avec Lizzie. C'est l'histoire un peu folle de huit adolescents confinés sur une île, qu'on retrouvera officiellement chez PKJ en 2021.

0 commentaires:

Publier un commentaire