lundi 22 juillet 2019

Wayward Pines, de Blake Crouch


Pas évident de ranger ce roman dans une catégorie, et c’est tant mieux parce que je n’aime pas beaucoup ça. Wayward Pines est un peu à la croisée des genres, entre thriller et science-fiction. Un petit bijou adapté il y a quelques temps en série télévisée avec Matt Dillon et c’est par ce biais que je suis arrivée à cette histoire. J’avais été très intriguée par la série et j’avais envie d’avoir de plus amples informations à travers les romans. Je me suis donc lancée dans le premier tome.

On rencontre Ethan Burke alors qu’il s’éveille sur la berge d’une rivière. Il a perdu la mémoire des événements récents, mais certaines choses lui reviennent rapidement : il est agent fédéral, il était à Wayward Pines pour enquêter sur la disparition de deux de ses collègues, et il a eu un accident de voiture. Blessé, sans portefeuille ni téléphone portable, il se rend en ville pour y trouver de l’aide, mais il réalise très vite qu’il s’y passe quelque chose d’étrange. En effet, sous les apparences d’un petit paradis rétro, la ville est bizarre, ses habitants se comportent de manière peu naturelle, voire même, pour certains d’entre eux, carrément agressive.

Blake Crouch est habile : le lecteur est aussi perdu que son héros. Comme Ethan, on ne peut que constater que les gens ne sont vraiment pas nets, on le sent en danger et quand les événements s’accélèrent, on espère qu’il va trouver de l’aide ou une solution pour quitter cet enfer. Wayward Pines est inquiétante et mystérieuse, avant de devenir carrément flippante, mais on en est réduit à ne plus vraiment chercher à comprendre. Tout ce qu’on veut, c’est qu’Ethan réussisse à fuir, et tant pis pour les explications ! Mais quand même, quelles sont ces créatures dont les cris presque humains hantent les bois ?

En parallèle, on suit aussi les aventures de Theresa, son épouse. Et c’est là qu’on apprend qu’en réalité, Ethan a disparu depuis un an sans que son corps ait jamais été retrouvé ! On pense coma bien sûr mais faîtes-lui confiance, Blake Crouch a plus d’imagination que cela ! Comme j’avais vu la série, les révélations m’étaient connues, mais il n’empêche qu’elles sont très bien amenées et réellement surprenantes. Car Wayward Pines a beau être effrayante à souhaits, peut-être que le pire est ailleurs !

Un roman très court qui se dévore littéralement. Un héros à la pugnacité admirable, une petite ville terrifiante, des rebondissements inattendus et une intrigue qui tient parfaitement la route. Une bien belle lecture d’été, ma foi !

Note : ★★★★☆

Plus d'informations

Wayward Pines, tome 1, de Blake Crouch
Editions Presses de la cité (2017) - 554 pages - Support numérique - Thrillers & Polars

Lorsque Ethan Burke se réveille, il ne sait plus qui il est ni où il se trouve. Mais les souvenirs lui reviennent peu a peu : agent des Services secrets des Etats-Unis, il est venu a Wayward Pines, petite bourgade tranquille du fin fond de l'Idaho, enquêter sur la disparition de deux de ses collègues, quand il a eu un accident de voiture aux abords de la ville. Mais alors, pourquoi l’hôpital ne veut pas le laisser sortir, alors que ses blessures sont superficielles ? Pourquoi le shérif, franchement hostile, refuse-t-il de lui rendre son portefeuille et ses affaires ? Pourquoi ne parvient-il pas a joindre sa famille a Seattle ? Il y a quelque chose de bizarre a Wayward Pines. Et de dangereux...

Site de l'auteur : http://blakecrouch.com/

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire