vendredi 23 novembre 2012

Level 26

Lu en numérique !

Titre : Level 26
Auteur : Anthony E. Zuiker
Cycle : Level 26 - Tome : 1

Paru le : 14 janvier 2010
Editions : Michel Lafon
EAN : 978-2749911229

Broché : 373 pages

Présentation de l'éditeur :
Les policiers du monde entier répartissent les criminels sur une échelle de 1 à 25, selon leur dangerosité. Un tueur échappe à cette classification. Cruel à l'extrême, insaisissable, sévissant sur tous les continents, il ne connaît aucune limite ni aucun mode opératoire de prédilection : c'est le niveau 26. Un seul homme peut l'arrêter. Il s'appelle Steve Dark, et depuis que ce monstre a massacré sa famille, il s'est juré de cesser de traquer les psychopathes. Mais bientôt, il n'aura plus le choix.

Ma critique :
Efficace, tel est le premier mot qui me vient à l'esprit quand je pense à Level 26. Non pas qu'il s'agisse d'un roman extraordinaire par son originalité, je me rends bien compte que ce n'est pas le cas, même si je ne suis pas experte dans le genre thriller ou polar. Mais je me suis laissée emportée, et les vidéos proposées en parallèle du livre n'y sont pas pour rien.

En effet, une vingtaine de séquences sont disponibles sur le site www.level26.com dont l'accès est soumis à la saisie de mots de passe que l'auteur nous communique au fur et à mesure. Encore une fois, ce n'est pas du grand cinéma, mais Sqweegel, le tueur, m'a littéralement terrifiée, et c'est en grande partie grâce à lui que je suis rentrée si facilement dans cette histoire. Avec sa combinaison blanche, ses contorsions et... sa perversion, tout simplement, c'est le grand frisson. Niveau 26 !

Certains reprocheront sans doute à Anthony E. Zuiker une intrigue somme toute assez prévisible, et des vidéos qui freinent l'imagination du lecteur sans rien apporter d'essentiel, ni même de nécessaire puisqu'on peut fort bien s'en passer. C'est vrai que le coup du tueur et de l'agent du gouvernement obsédés l'un par l'autre, on l'a déjà vu et revu. C'est vrai aussi que, quand on a une tête à mettre sur un nom, il est difficile d'en imaginer une autre.

Il n'empêche, tout est une question d'ambiance, et de ce point de vu là, je trouve que l'association de ce texte écrit un petit peu comme une série télé et des vidéos correspondantes est réussi. Sans être une pépite de part son style ou son originalité, Level 26 est un petit livre sympathique qui se lit presque tout seul. Un agréable moment de lecture pour moi, sans prise de tête.

Lecture commune avec : Charlène, Jorian, Lysandre & Mathys.

Ma note : ★★★★☆

3 commentaires:

  1. Je l'ai lu il y a à peu près 2 ans et j'ai bien aimé aussi. Au début, j'ai regardé les videos mais je me suis lassée et ai continué le livre sans. Avoir l'ordi à portée de main quand je lis, j'aime pas. et regardé plusieurs vidéo pour rattraper mon avancée dans le livre, je n'en voyais pas l'interêt. Mais c'est vrai que le concept est pas mal du tout

    RépondreSupprimer
  2. Il y en avait beaucoup, vingt je crois, et c'est énorme pour un livre aussi court. Je crois qu'il y en a moitié moins pour les deux suivants... Bon, comme c'est quand même une exception, je me suis dit que j'allais jouer le jeu, même si effectivement, c'était pénible de revenir sur l'ordi à chaque fois !
    Merci d'être passée, en tous cas.

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai rien regardé sur l'ordi quand je l'ai lu (j'avais trop peur ..)
    Cependant, faire autant flipper les gens grâce à un livre, chapeau !!!

    RépondreSupprimer