mercredi 23 mai 2012

Enfermée

Lu en numérique !

Titre : Enfermée
Auteur : Maria V. Snyder

Cycle : Inside Out - Tome : 1
Date de sortie : 1er mars 2011
EAN : 9782280218757

Présentation de l'éditeur :
Dans le monde entièrement clos où vit Trella, ce monde qu'on appelle le Cube, il n'y a ni avenir ni issue. Pas de rébellion possible, sauf à finir dans la Broyeuse. Et ceux qui voudraient lui faire croire le contraire en murmurant qu'il existe une Porte, cachée quelque part, dans les entrailles du Cube, sont juste d'immondes trafiquants d'espoir. D'ailleurs, elle veut le prouver. Voyageuse clandestine prête à affronter l'interdit, elle se lance alors dans la quête impossible : trouver la Porte...

Ma critique :
Ma première excursion dans l’univers de l’auteur américain Maria V. Snyder… En plein boom de la dystopie, Enfermée, le tome 1 d’une saga intitulée Inside Out, m’a immédiatement attirée par sa couverture qui illustre parfaitement les tuyaux dans lesquels Trella, l’héroïne, aime à se réfugier. Egalement intriguée par le quatrième de couverture qui évoquait une société vivant en vase clos dans un cube métallique, je me suis lancée avec excitation dans ce roman, qui était aussi ma toute première lecture en numérique sur mon reader flambant neuf !

Malgré toutes ces premières fois, je ne m’attendais vraiment pas à dévorer ce livre aussi vite. L’univers qu’on nous propose ici n’a rien de très élaboré : un cube, dans lequel vivent les différentes classes de la société, les puissants en haut, les autres en bas, original ! Sans se mélanger surtout, parce que, c’est bien connu, la misère est contagieuse. Un univers froid, par la matière dont il est constitué, mais aussi par les relations que Trella entretient avec ceux qui l’entourent. C’est une héroïne bien solitaire que celle-ci.

Rien de bien alléchant a priori, pas vrai ? Pourtant, dès les premières pages, l’intrigue est posée. La rumeur court, propagée par un nouveau prophète : il existerait une Porte qui permettrait de quitter ce cube étouffant, et notre Trella, surnommée la Reine des Tuyaux, va se retrouver impliquée très activement dans sa recherche. Dès lors, les évènements s’enchaînent. Extrêmement réservée et méfiante au début du livre, elle évolue de page en page sous l’influence de ses découvertes et de ses rencontres. Une belle réflexion sur le pouvoir abusif, la propagande et l’injustice…

Le style de l’auteur est vraiment très fluide, je vais encore dire que ça se lit tout seul mais c’est tellement vrai ! Petit bémol pour le dénouement quand même, bien trop rapide à mon goût, et même répétitif. Ce n’est pas tellement l’explication en elle-même de ce qu’est le cube et de ce qu’il y a à l’extérieur – explication à laquelle je ne m’attendais pas du tout, d’ailleurs -, c’est plus la manière dont c’est amené qui m’a déplu. Mais ça ne retire pas grand-chose au plaisir que j’ai pris à lire ce roman qui a su me conquérir complètement.

1 commentaire:

  1. J'ai très envie de le lire ^^
    Par contre, je trouve le résumé alléchant x)

    RépondreSupprimer