dimanche 26 juin 2011

L'élue

Coup de coeur !

Titre : L'élue
Auteur : Jacqueline Carey

Cycle : Kushiel - Tome : 2
Date de sortie : 16 octobre 2009
EAN : 9782352943488
Présentation de l'éditeur :
Vendue alors qu'elle n'était qu'une enfant, Phèdre nô Delaunay est devenue la propriété d'un noble qui a su reconnaître la marque rouge ornant son oeil - le signe de Kushiel qui lui vaut d'éprouver à jamais le plaisir dans la souffrance. Un don unique et cruel faisant d'elle la plus convoitée des courtisanes et une espionne exceptionnelle.
Puis, pour sauver sa patrie d'une sombre conspiration, Phèdre dut tout sacrifier et les poètes chantent aujourd'hui ses exploits. Mais les dieux n'en ont pas fini avec elle. Si le peuple d'Angelin aime sa jeune reine, d'autres ne pensent qu'à lui ravir la couronne. Et les comploteurs qui sont parvenus à échapper à la colère des puissants ont plus que jamais soif de pouvoir et de vengeance...
Saga pleine de grandeur, de sacrifice, de trahisons et de conspirations machiavéliques, Kushiel dévoile un monde de poètes vénéneux, de courtisans assassins, de monarques assiégés, de seigneurs de guerre barbares... vu par les yeux d'une héroïne comme vous n'en avez jamais rencontré et que vous n'oublierez jamais.

Ma critique :
J'annonce la couleur tout de suite : L'élue est un deuxième tome qui a tout pour plaire ! Nous avions abandonné Phèdre dans les bras de son Cassilin, alors qu'elle s'apprêtait enfin à jouir d'un bonheur bien mérité. Mais en Terre d'Ange, les serments faits aux Dieux prennent immanquablement le pas sur le quotidien des hommes, et dans l'ombre du trône, de nouveaux complots se trament. C'est donc quitte à sacrifier sa relation avec Joscelin, que Phèdre reprend ses activités de servante de Naamah, pour mieux espionner ses nobles clients.

Si l'intrigue rappelle un peu celle du premier tome - Phèdre doit de nouveau démêler les fils enchevêtrés d'un complot visant à renverser la Reine de Terre d'Ange, Ysandre de la Courcel -, c'est vers de nouveaux territoires que Jacqueline Carey nous embarque. Des territoires pleins d'exotisme, même s'ils ne nous sont pas totalement inconnus puisque fortement inspirés de notre réalité. L'écriture est riche et vivante, le tourbillon des évènements nous entraîne toujours plus loin, toujours plus vite. Sans doute moins sulfureux que le premier tome, celui-ci est en effet beaucoup plus riche en rebondissements.

De nouveaux personnages font leur apparition dans ce volume, toujours aussi bien construits. Qu'on les aime ou qu'on les déteste, aucun d'entre eux ne laisse indifférent. Quant aux anciens, Jacqueline Carey n'a pas fait que les réutiliser, on les voit évoluer sous nos yeux, en particulier cette jeune Phèdre et son Joscelin, qui lutte contre lui-même autant que contre les ennemis dont il a juré de protéger sa bien aimée. Pour espérer gagner, il faut miser, et parfois fort cher, Phèdre l'a bien compris, mais l'issue en vaut-elle réellement la chandelle ?

Pour la seconde fois, le charme opère, et même davantage pour L'élue que pour La marque, à mon sens. Phèdre est une héroïne à l'incroyable charisme, Jacqueline Carey maîtrise totalement son univers, et l'intrigue est magnifiquement bien ficelée. Ne passez pas à coté de cette saga qui a tout de la fresque antique, ce serait vraiment dommage !

A noter que ce livre a été lu dans le cadre d'une lecture commune en compagnie de : Galleane, Mariine, Ptitetrolle et Aube.

2 commentaires:

  1. Pour moi aussi le charme à encore une fois opéré. J'aime cet auteur et sa manière de nous raconter son histoire. J'ai adoré.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis un grand fans des livres de Jacquelin Carey. Content que ce cycle te plaise pour le moment.

    RépondreSupprimer