mercredi 2 janvier 2019

Belle de gris, d'Ariel Holzl


Retour à Grisaille du côté des Sœurs Carmines, d’Ariel Holzl ! On se retrouve aujourd’hui avec le deuxième tome des aventures de Tristabelle, Merrywère et Dolorine. Cette fois, c’est l’aînée des trois sœurs qui est aux commandes dans Belle de Gris et attention, ça déménage !

Sur le coup, en apprenant que Merry serait reléguée au second plan, j’avoue que j’ai un peu tiqué. J’avais beaucoup aimé la monte-en-l’air du Complot des corbeaux et j’avais très envie de connaître la suite de ses aventures. Et puis il faut bien dire que je me sentais très éloignée de Tristabelle et de son fichu caractère de femme fatale et narcissique. Au final, j’en suis toujours aussi loin, mais c’est justement pour ça que j’ai adoré ce roman : parce que l’aînée des Carmines me fait mourir de rire. Et me rappelle accessoirement ma frangine, mais ceci est une autre histoire !

On retrouve donc Tristabelle quelques temps après le dénouement du complot des corbeaux. Au détour d’un thé chez une amie, elle découvre que la Reine est à la recherche d’une nouvelle dame de compagnie et qu’elle compte bien la trouver au cours d’un grand bal donné à la Cour. Ni une ni deux, notre héroïne décide qu’elle y assistera et qu’elle obtiendra le poste, é-vi-dem-ment ! Mais encore faut-il avoir une invitation ! S’ensuit une série d’événements plus rocambolesques les uns que les autres, au cours desquels la belle devra non seulement dénicher le fameux sésame, la robe et les escarpins adéquats, mais aussi se débrouiller pour éliminer ses rivales.

Comment résister à Tristabelle ? Elle vous dirait que c’est impossible, et elle aurait bien raison. Jeune femme sûre d’elle à l’humour grinçant qui se manifeste par des remarques acerbes, elle possède un sens moral assez particulier. Le commun des mortels dirait qu’elle en est totalement dépourvue mais ce serait une erreur. Véritable sociopathe, c’est un personnage extraordinaire et terriblement drôle. Je me suis régalée à la suivre dans les rues de Grisaille et encore plus à lui découvrir des failles insoupçonnées. On ne s’ennuie pas une seconde !

Avec Belle de gris, Ariel Holzl réussit l’incroyable pari de faire encore mieux qu’avec Le complot des corbeaux. Un univers fascinant habilement mis en place dans le tome un et que l’on retrouve ici avec beaucoup de plaisir ; une histoire à la fois sombre et légère ; une héroïne désopilante que l’on adore détester... Toutes les conditions sont réunies pour débuter l’année avec une lecture 5 étoiles. Ne boudez pas votre plaisir et ne passez pas à côté de ce petit bijou !

Note : ★★★★★

Plus d'informations

Les Sœurs Carmines, tome 2 : Belle de Gris, de Ariel Holzl
Editions Mnémos (2017) - 265 pages - Support Papier - Fantasy

Trois semaines séparent Tristabelle Carmine du Grand Bal de la Reine. Trois semaines pour trouver la robe de ses rêves, un masque, une nouvelle paire d’escarpins… et aussi un moyen d’entrer au Palais. Car Tristabelle n’a pas été invitée. Mais ça, c’est un détail. Tout comme les voix dans sa tête ou cette minuscule série de meurtres qui semble lui coller aux talons. En tout cas, elle ne compte pas rater la fête. Quitte à écumer les bas-fonds surnaturels de Grisaille, frayer avec des criminels, travailler dans une morgue ou rejoindre un culte. S’il le faut, elle ira même jusqu’à tuer demander de l’aide à sa petite sœur. Car Tristabelle Carmine est une jeune femme débrouillarde, saine et équilibrée. Ne laissez pas ses rivales ou ses admirateurs éconduits vous convaincre du contraire. Ils sont juste jaloux. Surtout les morts.

Site de l'auteur : http://arielholzl.com/auteur/

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire