jeudi 18 octobre 2018

Gardiens des cités perdues, de Shannon Messenger


On se retrouve aujourd’hui avec un roman pioché dans la bibliothèque de mon fils : Gardiens des cités perdues, de Shannon Messenger, publié aux éditions Lumen. Un roman jeunesse qui nous plonge dans un univers plein de mystères et de magie, aux côtés d’une héroïne attachante. Si l’on a souvent comparé cette saga à celle de Harry Potter, ce n’est pas tellement à cause de la magie selon moi, mais plus grâce à la plume fluide et prenante de son auteur.

Sophie Foster a douze ans. Surdouée, elle est victime de terribles maux de tête qu’elle doit aux multiples voix qu’elle entend s’exprimer dans sa tête, et qui sont en réalité les pensées de tous les gens qui l’entourent. Car Sophie est télépathe, un pouvoir étrange qu’elle ne s’explique pas et dont elle n’a bien entendu parlé à personne. Jusqu’au jour où elle est abordée par un inconnu lors d’une sortie scolaire au musée. Ce mystérieux garçon va lui révéler un monde qu’elle ignorait et sa vie va changer du tout au tout.

Initialement prévue pour de jeunes lecteurs, cette histoire originale saura tout autant séduire les adultes. Shannon Messenger est dotée d’un indéniable talent de conteuse. Elle nous transporte dans un monde ensorcelant, au cœur d’une histoire passionnante, pleine d’aventure et de magie. Le suspens est omniprésent dans ce premier tome, notamment autour des pouvoirs de Sophie et de ce que le mystérieux Cygne Noir a semble-t-il implanté dans son cerveau. Le rythme est soutenu et la plume vive de l’auteur fait mouche. C’est un premier tome, nous n’aurons donc pas toutes les réponses, mais c’est un roman qui se dévore littéralement, en se laissant griser par la vitesse !

Du côté des personnages, Sophie est une petite fille très touchante et elle est entourée d’une galerie de personnages secondaires qui sont aussi intéressants. Ils ont tous une réelle profondeur, enfants comme adultes, une histoire, une personnalité. Au fur et à mesure qu’elle découvre sa nouvelle vie, les aventures de Sophie prennent de l’amplitude au fil des pages, l’intrigue se construit autour d’elle. L’émotion est présente de bout en bout et clairement, on en redemande ! On retrouve des sensations perdues depuis des années, entre humour et tendresse.

Note : ★★

Plus d'informations

Gardiens des cités perdues, tome 1, de Shannon Messenger
Editions Lumen (2014) - 510 pages - Support papier - Ados & YA

Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à voix haute. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’Histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde. Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ?

Site de l'auteur : https://shannonmessenger.com/

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire