vendredi 27 juillet 2018

Le nœud de la sorcière, de Deborah Harkness


Voilà ce qui se passe quand on a une PAL plus longue que le bras ! On tarde à terminer nos sagas commencées pour en entamer sans cesse de nouvelles - parfois sans même le savoir, d’ailleurs - et quand on s’y remet enfin, on est complètement perdu ! C’est ce qui m’est arrivé avec la trilogie de Deborah Harkness : si je me souvenais bien de la trame générale du Livre Perdu des Sortilèges et de ses deux héros, j’avais oublié un tas de choses et il m’a fallu du temps pour me remettre en selle. Heureusement, l'auteur m’a bien aidée en rappelant mine de rien de nombreux détails au fil de sa narration !

Ainsi, de retour du 16e siècle, Diana et Matthew poursuivent enfin leur quête des pages perdues de l’Ashmole 782. Leur union ne fait pas l'unanimité, elle a brisé les termes du pacte établi entre les vampires, les démons et les sorcières, qui stipulent que les créatures surnaturelles n’ont pas le droit de freyer les unes avec les autres. Ils ont donc la Congrégation à dos, leur avenir et celui de leurs enfants à naître est pour le moins incertain. Comme si cela ne suffisait pas, un élément du passé de Matthew rejaillit soudain en la personne de Benjamin, vampire psychopathe atteint de fureur sanguinaire. Il est complètement obsédé par la faculté de Diana de porter les enfants d’un vampire. Le ciel s’assombrit, les obstacles se multiplient.

Une fois de plus, Deborah Harkness fait ici la preuve de la richesse de son univers. Bien construit, extrêmement dense, elle le maîtrise sur le bout des doigts. Le travail de préparation qu’il a dû nécessiter est impressionnant et c’est avec une habileté consommée qu’elle noue les fils de son intrigue, comme sa tisseuse les noeuds de magie. Puisqu’on parle d’elle, Diana porte ce troisième tome à bout de bras : elle gagne en maturité, en assurance, balaie sa peur et accepte enfin sa magie. Sa métamorphose est vraiment belle à voir, et c’est sans doute l’un des points forts de ce roman. Petit bémol : bien que ce ne soit pas la partie que je préfère, la hiérarchie vampire, avec sa généalogie compliquée, est plus que jamais présente puisqu’elle s’avère être au cœur de l’intrigue.

Tout cela donne beaucoup de rebondissements mais malgré tout, je n’ai pas pu m’empêcher de trouver certains passages un peu longuets, comme si l’auteur répugnait à revenir à son intrigue principale et à nous en révéler les secrets. Les réponses finissent toutefois par arriver, qu’on se le dise, et le dénouement est à la hauteur. Au final, je retiendrai l’originalité de la saga, savant mélange de sciences, d’érudition, de sorcellerie et de vampirisme, et bien que les histoires de vampires ne soient pas vraiment ma tasse de thé, Deborah Harkness a su me les faire aimer. Une lecture parfaite pour cet été !

Note : ★★★★☆

Plus d'informations

Le Livre Perdu des Sortilèges, tome 3 : Le nœud de la sorcière, de Deborah Harkness
Editions Calmann-Lévy (2014) - 573 pages - Support numérique - Fantastique & Horreur

Diana Bishop et Matthew Clairmont reviennent dans le présent pour affronter d’anciens ennemis et de nouveaux dangers. Dans le domaine ancestral des Clairmont à Sept-Tours, la sorcière et le vampire vont retrouver presque tous les protagonistes du Livre perdu des sortilèges – à une exception près. Une terrible menace pèse sur leur avenir, et elle ne se dissipera que s’ils parviennent à récupérer les pages manquantes de l’Ashmole 782. Mais ils ne sont pas les seuls engagés dans cette quête et le temps presse, car la grossesse de Diana arrive à son terme. Des vieux châteaux en laboratoires universitaires, s’appuyant sur des savoirs séculaires aussi bien que sur les sciences modernes, depuis les collines de l’Auvergne jusqu’aux palais vénitiens, Diana et Matthew, décidés à protéger leur amour défendu coûte que coûte, finiront par découvrir le secret extraordinaire que les sorcières ont percé voilà des siècles et des siècles.

Site de l'auteur : http://deborahharkness.com/

4 commentaires:

  1. Oui c'est vraiment le mélange "savant" comme tu dis qui est un plus dans cette série, qui sans cela ne serait qu'une énième romance vampirique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement que non, je crois que je n'aurais pas été au bout ! ;)

      Supprimer
  2. Une trilogie que j ai vraiment beaucoup aimé. C est dense et passionnant et du coup, j ai oublié les petites longueurs dont tu parles et que j avais noté aussi pendant ma lecture 😉. Ce livre allie une flopée d ingrédients dont je raffole et il y a une galerie de personnages fouillés et attachant.je guette un nouveau roman de cette auteure..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pardon pour le délai de réponse, ma Licorne ! Tu sais si quelque chose est annoncé ?

      Supprimer