samedi 16 juin 2018

Ambre, de Maxime Chattam


Je suis toujours un peu méfiante avec les prequels et les séries dérivées, cela me fait l’effet d’un filon qu’on s’efforce de rentabiliser au maximum et quand il s’agit de littérature, de cinéma ou même de séries télévisées, j’ai beaucoup de mal avec le concept. D’autant plus que je suis souvent déçue par ces productions. Bref, en l'occurrence, c’est bien ce dont il s’agit, profiter du succès de la saga Autre-Monde pour vendre ce petit livre où il est question de l’un des personnages clefs de la série : Ambre. La différence, l’énorme, la gigantesque différence, c’est que tous les profits des ventes de ce préquel iront à l’Unicef ! Et là, je dis oui !

On retrouve donc Ambre avant la Tempête. Une Ambre somme toute bien différente de celle de la saga, j’ai eu du mal à la reconnaître. C’est une jeune fille très solitaire qui vit pauvrement dans un mobil-home avec sa mère et son beau-père. En plus d’être un looser de première catégorie, ce dernier est une brute épaisse et la menace qui pèse sur Ambre, tant pour les coups que pour les sévices sexuels, est presque palpable. Pour échapper à cette triste réalité, vivre d’autres vies tout en se cultivant, l’adolescente se réfugie dans les livres. Terrifiée, de plus en plus mal dans sa peau, elle en vient bientôt à souhaiter la fin du monde, une apocalypse qui mettrait fin à ses tourments.

J’avais hâte de retrouver Ambre, un personnage emblématique de la saga dont le passé était resté assez mystérieux. Mais s’il est vrai que le récit de la vie de l’adolescente qu’on nous présente ici est poignant, je n’en ai pas moins eu beaucoup de mal à reconnaître la jeune fille déterminée de la saga. J’ai l’impression qu’au lieu de quelques semaines, il s’est passé des années entre le préquel et les événements de L’alliance des trois. Alors cela ne signifie pas que je n’ai pas aimé, entendons nous bien, mais j’aurais peut-être préféré que l’auteur choisisse un autre personnage, ou qu’il en invente un pour l’occasion.

Malgré tout, les thèmes abordés sont importants et bien choisis, en particulier pour un livre au bénéfice de l’Unicef. Mal-être adolescent, honte d’appartenir à une classe miséreuse et d’être en marge à l’école, solitude, besoin d’évasion, autant de sujets sensibles et d’actualité. Davantage que pour replonger dans Autre-Monde, un geste à faire pour la bonne cause - 1,50 € reversé à l’Unicef pour chaque livre acheté -, ou pour découvrir le récit touchant d’une petite fille terrifiée.

Note : ★★★☆☆

Plus d'informations

Autre-Monde, tome 0 : Ambre, de Maxime Chattam
Editions Le Livre de Poche (2018) - 170 pages - Support papier - Fantastique & Horreur

Ambre Caldero vit dans un mobil-home au milieu des bois. Sa mère n’est jamais là, préférant fuir. Son beau-père est une menace permanente. Mais elle a la lecture. Chaque page est une petite victoire sur la réalité. Chaque roman est une nouvelle vie qui lui redonne de l’espoir. Son imaginaire est devenu une béquille essentielle pour affronter le quotidien. Mais lorsque Ambre comprend qu’elle est la seule à s’intéresser aux étranges disparitions qui frappent Carson Mills, son meilleur allié devient son pire ennemi. L’explication de tous ces mystères serait-elle fantastique ? Ou son imagination lui joue-t-elle des tours ?

Site de l'auteur : http://www.maximechattam.com/blog/

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire