jeudi 5 mai 2016

Les enfants du dôme, de Chris Mallory


On se retrouve aujourd'hui avec la chronique d'une nouvelle de science-fiction intitulée Les enfants du dôme, de Chris Mallory. On y parle d'un monde post-apocalyptique où les survivants vivent sous des dômes suite à l'écrasement de deux astéroïdes sur la Terre un siècle plus tôt. On y parle surtout d'une société sous le contrôle d'une intelligence artificielle qui régule la vie de chaque humain à l'intérieur des dômes. Sans surprise, deux jeunes gens rebelles vont un jour braver l'interdit et tenter une sortie.

La première partie du récit s'attache très justement à nous faire découvrir la vie à l'intérieur du dôme. On suit les pas de Josh, son train-train quotidien, la manière dont chaque minute de ses journées est réglée comme du papier à musique par les exigences d'une IA pour le moins envahissante. Sous prétexte de veiller au grain, c'est-à-dire de maintenir en bonne santé ces derniers survivants de l'humanité, elle les observe en continu et se permet de juger, d'après des critères pré-programmés sans doute, chacune de leurs actions. Elle est même apte à les envoyer en « rééducation » au moindre pas de travers. Une petite phrase dansait sans cesse dans mon esprit à la lecture de ces passages : Big Brother is watching you !

Josh et son amie Melissa sont deux jeunes gens, dont on suit avec plaisir les pérégrinations. Tous sont nés sous le dôme, il ont été élevés par cette IA qu'ils appellent Mère, mais tous deux sont également mûrs pour remettre en question la vie réglementée à l'intérieur du dôme. Ils ont perdu un ami tout récemment, et sous prétexte de mener à bien un projet qui lui tenait à cœur, ils vont s'attacher à prouver qu'il est possible de passer d'un dôme à un autre par les anciennes galeries du métro. On devine aisément que ce qu'ils vont découvrir, ce faisant, va remettre en cause toute la structure de leur petite société, ce n'est pas une surprise. Cela étant, l'intrigue est plutôt bien menée, et les personnages sont suffisamment attachants pour qu'on se laisse porter.

C'est donc une histoire fort plaisante que Chris Mallory nous propose ici, à tel point que l'on en vient à regretter qu'elle n'ait pas été davantage développée. Cela aurait fait un bien joli roman ! Les thèmes abordés, la manipulation des masses et le clonage, entre autres, sont intéressants et bien amenés. Le style est fluide et agréable, c'est une bien belle nouvelle. En bref, on en redemande. Je crois savoir qu'une autre nouvelle de l'auteur est attendue prochainement aux éditions du 38, alors pour les aficionados, ouvrez l'œil !

Note : ★★★☆

Plus d'informations

Les enfants du dômes, de Chris Mallory
Editions du 38 (2015) - 56 pages - Lu en format numérique - Science-fiction


Un siècle plus tôt, deux astéroïdes ont frappé la Terre, rendant toute vie à la surface impossible. Juste avant la catastrophe, l’humanité a sauvé ce qu’elle avait de plus précieux : ses enfants. Les nouveaux Citoyens de la Terre, habitants des Dômes souterrains, travaillent avec ardeur et discipline au Projet Mars. Tous espèrent que les habitants des différentes cités pourront enfin bâtir ensemble une nouvelle civilisation sur la planète rouge. À cet avenir collectif incertain, Josh et Melissa, enfants du Dôme 4, préfèrent l’aventure. Ils décident de rallier leur cité au Dôme 5 malgré l’interdit et le danger. Ce qu’ils vont découvrir va changer à jamais leur réalité.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire