mardi 16 avril 2013

Nid de guêpes

Lu en numérique !

Présentation

Titre : Nid de guêpes
Auteur : Inger Wolf
Cycle : Aucun - Tome : Aucun

Paru le : 14 mars 2013
Editions : Mirobole Editions
EAN : 979-1092145007

Broché : 380 pages

Quatrième de couverture

Quelques jours avant noël, dans une maison abandonnée de la ville danoise d’Århus, un agent immobilier tombe sur le cadavre d’un adolescent. Tout autour du corps, un amas de guêpes mortes. La nuit même, l’hôpital psychiatrique voisin signale la disparition d’un patient hanté par d’étranges réminiscences – une fillette aux traits flous, une maison blanche derrière un marronnier, et des guêpes… Rappelé en urgence de ses vacances familiales en Croatie, le commissaire Daniel Trokic ne tardera pas à se rendre compte que, lorsque les adultes mentent, les enfants se vengent.

Ma chronique

Les éditions Mirobole ont été créées fin 2012 avec pour ambition de dénicher de nouvelles voix et contrées en littérature fantastique et polars. Nid de guêpes, quatrième roman d’Inger Wolf, est leur première publication dans la collection Horizons noirs, c’est un policier nordique et c’était ma première expérience dans ce domaine. Si les premiers temps ont été un petit peu déstabilisants à cause du nom des lieux ou encore des patronymes des personnages, je m’y suis somme toute très bien faite, et me suis plongée dans l’histoire.

Nid de guêpes est un roman à la construction assez classique. On entre rapidement dans l’histoire, puisque le récit s’ouvre sur un flash-back plein de tension, suivi de la découverte d’un cadavre de jeune garçon atrocement mutilé. D’emblée, on découvre un personnage principal solitaire, dont on devine les meurtrissures, entouré de collègues eux-mêmes confrontés aux tracas du quotidien. L’ambiance est posée, rien n’est rose au début de notre histoire. Et puis peu à peu, entres fausses pistes et vrais indices habilement masqués, les choses se mettent en place.

Toujours aussi classiquement, l’histoire est entrecoupée de chapitres consacrés au meurtrier et à la vengeance qu’il est en train de réaliser. On découvre par petites touches le pourquoi du comment de ses actions, mais c’est peut-être ce qui constitue le principal reproche que je ferais à ce livre finalement, parce qu’on devine très tôt les ficelles de l’intrigue. Oh, pas toutes, évidemment, mais suffisamment quand même, et c’est vraiment dommage, j'aime être surprise par le dénouement d'un livre. Bon, à coté de ça, les deux personnages principaux sont plutôt bien construits, et j’ai apprécié que l’auteur ne reste pas en surface, ils sont intéressants, et elle nous donne l’occasion de faire pleinement connaissance avec eux.

Au final, un roman qui se lit très vite, mais qui pêche un peu par son manque d’originalité pour les habitués du genre, qui peine à se démarquer. J’aurais aimé être davantage surprise, même si ça reste un polar efficace.

Note : ★★★☆☆

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire