dimanche 15 juillet 2012

La ville engloutie

Titre : La ville engloutie
Auteur : Jean-Michel Payet

Cycle : 2065 - Tome : 1
Date de sortie : 25 mars 2010
EAN : 9782745937247

Présentation de l'éditeur :
"Gros naze !" L'insulte lancée par Mélanie hante Emile. Et si, un jour, il devenait vraiment un gros naze ? Une seule façon de le savoir : voyager dans le futur pour vérifier ! L'idée semble tordue, mais c'est compter sans Vladimir, son grand-père... Problème : il va beaucoup plus loin que prévu dans le temps et se retrouve en 2065. La Terre comme il la connaissait a énormément changé, le climat n'est plus le même. Mais surtout, sa ville est désormais engloutie par l'océan.

Ma critique :
Jean-Michel Payet, vous connaissez ? Avant de lire 2065, tome 1 : La ville engloutie, court roman jeunesse envoyé par Stellade dans le cadre d'un swap « dystopie » organisé sur Livraddict, je n'avais même jamais entendu parler de cet auteur. Au-delà du voyage dans le temps, ce premier opus aborde un thème intéressant et auquel je suis fort sensible, celui des conséquences de la négligence des hommes par rapport à notre planète.

Le jeune Emile, héros de cette histoire, n'est a priori pas un garçon très sympathique, dans le sens où il est totalement indifférent au devenir de notre Terre comme à celui des hommes. On a juste envie de le secouer comme un prunier, histoire de lui faire ouvrir les yeux. Comme une de ses camarades le lui jette au visage, il est en passe de devenir un « gros naze » ! Si le voyage dans le temps tel qu'on nous le propose ici laisse clairement à désirer faute d'artifice – un simple trou dans un mur que l'on franchit et nous voilà à l'époque de notre choix ! -, l'important n'est pas là.

Car en 2065, comme Emile va vite le découvrir, la France a bien changé. Le réchauffement climatique a fait de sérieux dégâts, le niveau de l'eau est monté, les tsunamis sont devenus monnaie courante, et les cités côtières sont englouties sous la mer. Plus de légumes non plus, la Terre se désertifie. C'est un bien sombre tableau que nous dresse ici Jean-Michel Payet, mais est-il si éloigné de la réalité ? C'est la question qu'on est en droit de se poser. Enfin, Emile réalise, au contact d'une jeune fille de cette époque qui lui a tapé dans l'œil.

Au-delà du message écologique, l'auteur nous propose, dans un style très adapté aux plus jeunes - et donc un peu simplet pour des adultes, il faut quand même le signaler -, une intrigue rondement menée dans laquelle Emile se lance à la recherche de sa sœur disparue. Sœur dont l'âge doit à présent avoisiner les 70 balais mais qui, dans le passé, lui a laissé des indices pour qu'il la retrouve dans le futur. Compliqué ? Vous n'aurez qu'à lire le livre pour comprendre ! C'est frais, original, drôle parfois, et le message est primordial. Offrez-le à vos enfants !

3 commentaires:

  1. Je suis ravie que cette lecture t'aie plu...
    Merci pour ce billet qui donne bien envie de le lire.

    RépondreSupprimer
  2. J'avoue que je ne savais pas trop à quoi m'attendre et que ça a été une plutôt bonne surprise ! Merci !

    RépondreSupprimer
  3. En effet, ça a l'air très sympa!

    RépondreSupprimer