mercredi 1 juin 2011

La Fureur du Fleuve

Coup de coeur !

Titre : La Fureur du Fleuve
Auteur : Robin Hobb

Cycle : Les Cités des Anciens - Tome : 3
Date de sortie : 16 mars 2011
EAN : 9782756404196
Présentation de l'éditeur :
Dans ce troisième volume, les tensions se nouent et s'accentuent. Graffe prétend plus que jamais régenter le groupe et se heurte à la révolte de Thymara, qui n'accepte pas qu'on lui dicte sa conduite ; Sédric, après avoir volé le sang du petit dragon cuivré, tombe malade et constate avec effroi d'étranges modifications chez lui ; Leftrin découvre enfin l'agent de son maître-chanteur et se trouve désormais face à un choix terrible ; et Alise doit, elle aussi, décider entre son amour pour le capitaine et sa vie de femme mariée. Et chacun suit la migration des dragons vers Kelsingra, une cité qui n'existe peut-être pas. Mais, alors que la situation paraît bloquée pour tous, un événement imprévu et catastrophique vient redistribuer toutes les cartes...

Ma critique :
Troisième volet de la saga Les Cités des Anciens, de Robin Hobb, La Fureur du Fleuve, édité aux Editions Pygmalion, se déroule dans l'univers des Six Duchés, celui de l'Assassin Royal et des Aventuriers de la Mer. Bien que ce soit un roman relativement court, il est riche en événements, et c'est surtout pour moi un plaisir sans cesse renouvelé de retrouver cet univers que j'adore.

Nous retrouvons ici les héros des deux précédents volumes dans leur périple vers la légendaire cité de Kelsingra. Chacun d'eux est aux prises avec ses démons intérieurs, mais aussi avec l'adversité incessante qui constitue le quotidien du Désert des Pluies. Les anciennes lois qui régissaient la vie passée de chacun, essentiellement des gardiens, sont-elles toujours applicables, ou même seulement bienvenues ? Nos amis sont à l'aube de la création d'une nouvelle colonie, ne seraient-ils pas libres d'en mettre en place de nouvelles ?

Malmenées entre intrigues et complots, Thymara et Alise s'interrogent, et elles ne sont pas les seules à être en train de changer. Les dragons, pauvres petites choses sur lesquelles personne n'aurait parié un kopeck à leur départ, se développent et gagnent en force. L'adversité incite au rapprochement, et s'ils sont toujours hautains et imbus d'eux-mêmes et de leur puissance, certains dragons se lient néanmoins plus intimement à leurs gardiens. Serait-ce le début d'une nouvelle lignée d'Anciens ?

Une fois de plus, la force de Robin Hobb réside à la fois dans l'univers qu'elle a su créer et qu'elle nous dévoile un peu plus à chacune de ses histoires, et dans la complexité de ses personnages au caractère coloré, qu'ils soient principaux ou secondaires. Le récit bondit sans cesse du vécu de l'un à l'autre, ce qui lui donne beaucoup de dynamisme. On ne s'ennuie pas une seule seconde ! Le style est fluide, ça se lit bien trop vite ! Comment trouver la force d'attendre la suite pendant de longs mois à présent ?

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire