dimanche 25 avril 2021

Let the sky fall, de Shannon Messenger


Quand Shannon Messenger, l’autrice de Gardiens des cités perdues, passe de la littérature jeunesse au Young Adult, cela donne Let the sky fall, une saga à l’univers original et fascinant où il est question des sylphes, ces créatures élémentaires de l’air qui ont la capacité de contrôler les vents. Je découvre ici le premier tome, qui porte le titre de la saga, une entrée en matière alléchante, malheureusement un peu gâchée par la sempiternelle romance qui semble aller de pair avec tout YA qui se respecte !

Orphelin, Vane a survécu, enfant, à l’ouragan qui a emporté ses parents mais il n’en garde absolument aucun souvenir, en dehors de l’image d’une mystérieuse jeune fille qui le poursuit dans chacun de ses rêves. Lorsque cette dernière se matérialise soudain dans sa vie pour lui expliquer qu’il n’est pas un être humain mais un sylphe, les choses prennent une tournure pour le moins étrange…

Clairement, le gros atout de ce roman, c’est son univers. Les sylphes ne font pas partie de ces créatures surnaturelles que l’on croise à tout bout de champ dans la littérature, jeunesse ou pas. Ici, ce sont des êtres hybrides, à mi-chemin entre les hommes et les vents eux-mêmes. Ainsi, Shannon Messenger nous propose toute une mythologie autour de ces derniers, de leur langage et de la manière dont ceux qui les contrôlent peuvent les utiliser. Une thématique originale et intéressante, que j’ai trouvée plutôt bien exploitée.

À l’inverse, mon gros point noir est précisément celui que je craignais : la romance entre les deux héros. Cela étant, on ne peut pas dire que l’autrice nous prend par surprise, puisque l’attirance entre les deux transparaît dès les toutes premières pages ! Une histoire d’amour contrariée, évidemment, sinon ce ne serait pas drôle. Trop présente à mes yeux. J’aurais tellement préféré une dimension plus écologique, que l’on nous parle du rôle des sylphes dans la nature par exemple, ou de la manière dont ils subissent la pollution. Je ne sais pas, il y avait des tas de sujets à exploiter, mais non. C’est un peu dommage.

En dehors de ça, c’est une histoire très classique, la quête initiatique d’un jeune homme propulsé dans un monde dangereux qu’il ne connaît pas parce qu’il est l'Élu. Les deux héros sont assez typiques de la littérature YA, mais la plume de l’autrice, fluide et entraînante, fait que cela passe étonnamment bien. On se surprend à lire ça comme un véritable page-turner. Bien que sans réelle surprise, l’intrigue est rythmée et ma foi, je suis curieuse de découvrir la suite. Un agréable moment de lecture et je n’en demandais pas davantage.

Note : ★★☆☆

Plus d'informations

Let The Sky Fall, tome 1, de Shannon Messenger
Editions Lumen (2015) - 495 pages - Support papier - Ados & YA

Personne ne s'explique que Vane Weston ait pu survivre, enfant, à l'ouragan qui a tué ses parents. À son réveil, étendu parmi les débris laissés par le passage de la tempête, il n'avait pas le moindre souvenir de son passé – à l'exception du beau visage d'une fillette ballotée par les vents. Malgré les années qui passent, elle rend de temps en temps visite en rêve au jeune homme, qui s'accroche à l'espoir qu'elle ne soit pas qu'un fantôme. Il ne croit pas si bien dire. L'inconnue, Audra, est un être de chair et de sang, mais elle n'a rien d'humain. C'est une sylphe, une créature liée au vent, qu'elle sait manipuler pour voler dans les airs, transmettre des messages ou livrer bataille. Sa mission ? Le protéger. Malheureusement, l'histoire se répète : une maladresse et Audra révèle à leur pire ennemi l'existence de Vane. Celle qui vient peut-être de causer sa mort est aussi son seul espoir de survie : le jeune homme n'a que quelques jours pour comprendre qui il est vraiment ou c'est la mort qui l'attend. Les nuages s'amassent à l'horizon, et un vent mauvais balaie les sables du désert... Survivront-ils à l'orage qui se lève à l'horizon ?

Le site de l'auteur : https://shannonmessenger.com/

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire