samedi 29 août 2020

Un pétale par sourire, de Justice C.M.


Décidément, cet été 2020 aura été celui de toutes les découvertes ! Voilà que je me lance à présent dans un genre de conte onirique et que je me surprends à apprécier ça, en plus. Qui l’eut cru ? Un pétale par sourire, de Justine C.M., est un roman atypique à mi-chemin entre la réalité crue de la dépression et la poésie des créatures surnaturelles japonaises. Un mélange fort sympathique qui a su me convaincre par bien des côtés. Chronique d’une lecture surprenante !

Un pétale par sourire, c’est l’histoire d’Héloïse, une jeune femme de 28 ans qui sort tout juste d’une dépression. À la recherche d’un emploi, elle se trouve dans l’obligation de retourner vivre chez sa mère avec son frère, sa sœur et sa grand-mère, et toute la famille s’installe dans une nouvelle maison. Tout n’irait pas si mal si le nouveau compagnon de sa mère ne la prenait pas en grippe et ne passait pas son temps à la déprécier en montant tout le monde contre elle. Fragilisée par sa dépression et manquant déjà cruellement d’assurance, Héloïse va alors vivre l’enfer.

Voilà pour le côté réaliste contemporain mais comme je le disais plus haut, ce livre n’est pas que ça, loin s’en faut. Car dans le jardin de la maison se trouve un sakura, un cerisier ornemental à l’intérieur duquel l’esprit d’un yōkaï, une créature surnaturelle issue du folklore japonais, est emprisonné par une malédiction. Et si seule Héloïse pouvait lever ce mauvais sort ? Dans ses rêves, ces deux âmes torturées vont se retrouver en un récit poétique plein d’émotions.

Je crois que c’est ce qui m’a plu le plus dans cette histoire, ce mélange de réalisme contemporain et de mythes asiatiques fantastiques. Cela tient parfaitement debout et c’est vraiment très bien fait. J’ai adoré découvrir l’histoire d’Izokiyo et étonnamment, car c’est le genre de personnage qui peut très vite agacer par sa passivité, je me suis tout de suite attachée à Héloïse. Alors oui, elle manque d’assurance et on a parfois envie de la secouer comme un prunier, mais elle se bat, et même si son évolution est prévisible, elle est… Comment dire ? Satisfaisante ! Vraiment satisfaisante.

Un roman original aux enjeux très importants mais dont la gravité est contrebalancée par le fantastique et une jolie forme de poésie. Petit bémol pour le langage de la grand-mère, qui m’a paru manquer un peu de naturel - à l’entendre, la mienne l’aurait sans doute regardée avec les yeux exorbités ! -, mais j’ai passé un très agréable moment de lecture. Quant à la romance, ma foi elle est bien présente, c'est vrai, mais elle s'efface au service d'un tas d'autres choses alors ça passe très bien. Au final, une très belle découverte, bravo Justine !

Note : ★★★☆

Plus d'informations

Un pétale par sourire, de Justine C.M.
Editions Livresque (2020) - 332 pages - Support papier - Fantastique & Horreur

Héloïse, une jeune femme de vingt-huit ans en situation de précarité, emménage avec sa famille dans une maison possédant un magnifique sakura. Désireuse de se reconstruire, elle subit malheureusement la colère de sa sœur et l’influence malfaisante du nouveau compagnon de sa mère. Par chance, elle peut compter sur le soutien de sa grand-mère dont elle s’occupe en attendant de retrouver du travail. Au milieu du tumulte de sa vie, un phénomène étrange se produit de façon régulière : quelqu’un dépose une fleur de cerisier dans sa chambre. Plusieurs mois plus tard, un y?kaï apparaît dans ses rêves. Il est le mystérieux livreur de fleurs. Lié au sakura et victime d’une malédiction, il réclame l’aide d’Héloïse. Entre son existence difficile et ce monde onirique qui prend peu à peu place dans la réalité, Héloïse parviendra-t-elle à les sauver tous les deux ?

Le site de l'auteur : https://www.justine-cm.com/

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire