mardi 26 novembre 2019

Obédience, d'Ariel Holzl


Après la trilogie des Sœurs Carmines et le premier tome d’un roman jeunesse intitulé Feux follets, mandragore et cadavre frais, on retrouve Ariel Holzl en pleine fantasy orientale avec Obédience, la première partie de Lames vives, un nouveau diptyque Young Adult. Paru le 15 novembre dernier, ce roman nous entraîne dans un univers certes bien différent de son fabuleux Grisaille mais tout aussi fascinant, au cœur d’une intrigue dynamique et pleine de mystères.

C’est bien joli tout ça, mais de quoi ça parle au juste ? Eh bien, de deux peuples, les Haa’thi et les Muedins, qui se vouent une guerre sans merci depuis des dizaines d’années. Ayant survécu à une catastrophe écologique, le premier a reconstruit une société basée sur l’esclavage grâce à ses Empathes, des individus capables de lire les émotions et de contrôler les esprits d’un simple toucher. Suite à la découverte d’un mystérieux métal appelé vif argent au cœur d’une météorite, le second réussit cependant à s’immuniser contre le don des Empathes. Il en profite pour prendre le pouvoir et fonder la République d’Obédience, asservissant à son tour les Haa’thi. Un siècle plus tard, on suit cinq adolescents appartenant à l’une et l’autre faction.

Ariel Holzl a fait le choix d’alterner les points de vue dans un récit globalement à la première personne, ce qui nous plonge d’emblée au plus près des personnages. Mais laissez-moi vous les présenter !

Du côté des Muedins, il y a tout d’abord Gryff et Saabr. Ce sont deux Lames, des enfants soldats au service de la République d’Obédience, laquelle leur a injecté du vif argent directement dans les veines. Transformés en de véritables machines à tuer, ils sont malheureusement condamnés, le vif argent les empoisonnant à petit feu. Il y a Ellinore aussi, jeune noble d’Obédience. Magnite de son état, elle manie les nanites et pratique un genre de magie à base de télékinésie, ce qui inclut la manipulation du vif argent, y compris à l’intérieur du corps des Lames !

Du côté des Haa’thi, on fait connaissance avec Minah, l’une des dernières Empathes, et de son ami Nazeem, un Modeleur capable d’animer des créatures artificielles. Minah est à la recherche de sa sœur jumelle, Norah, prisonnière d’Obédience. Bien entendu, tout ce petit monde va se rencontrer et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela va faire des étincelles ! Car la révolution est en marche, les Haa’thi rêvent de se libérer du joug insidieux des Muedins, et cela ne se fera pas sans effusion de sang.

Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ce roman, c’est son univers original et tellement bien construit. Magie et technologie s’entremêlent, à tel point qu’on ne sait pas toujours différencier ce qui relève de l’une ou de l’autre. Est-ce possible seulement ? Et puis il y a un thème fort, celui de la lutte pour la liberté, mené sans manichéisme, le point de vue de chacune des deux factions étant développé à l’identique. Si l’intrigue est assez classique, elle est extrêmement bien menée : les personnages se complètent sans que l’un se détache véritablement. Tous ont leurs propres convictions et agissent en conséquence.

Au final, Ariel Holzl nous propose à nouveau un roman très réussi, doté d’un univers de fantasy orientale, riche et bien construit, ainsi que de personnages contrastés qui s’affrontent alors qu’ils ont exactement le même objectif : briser leurs chaînes. Je remercie vivement Estelle Hamelin et les éditions Mnémos pour cette belle découverte, dont j’ai vraiment hâte de découvrir la suite.

Note : ★★★★☆

Plus d'informations

Lames Vives, tome 1 : Obédience, d'Ariel Holzl
Editions Mnémos (2019) - 332 pages - Support papier - Ados & YA

Le vif-argent coule dans leurs veines. Les esclaves sont devenus les maîtres. La République d’Obédience est née. Six destins se croisent et se brisent comme des chaînes dans ce roman aux personnages complexes et humains. Un récit d’aventure puissant, poignant et addictif sur la liberté et la lutte pour ses idéaux.

Site de l'auteur : http://arielholzl.com/auteur/

2 commentaires:

  1. Oui décidément ! après avoir lu ta chronique je suis de plus en plus intéressée à découvrir cette nouvelle série !! merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! J'espère qu'il te plaira, si tu le lis un jour ! :)

      Supprimer