lundi 17 décembre 2018

Crochenuit, de Pierre Grimbert


Ce n’est pas sans tristesse que je referme Crochenuit, dernier tome de la saga Gonelore, de Pierre Grimbert. Une saga dont il aura fallu attendre trois longues années pour avoir le fin mot, mais cela en valait grandement la peine car quel mot ! C’est une fin vraiment à la hauteur que l’auteur nous propose ici, un dénouement cohérent et pour le moins épique qui va faire de nos jeunes et valeureux apprentis de vrais Arpenteurs.

L’intrigue reprend là où elle s’était arrêtée à la fin du tome précédent. Gesse et Nobiane, qui ont accompagné Radjaniel à Foraven, sont en fuite et confrontés aux bandes de vauriens de la cité, tandis que leur maître est retenu prisonnier par les traîtres à la couronne. A Mageronce, l’étau se resserre également : après avoir échappé à l’attaque des chimères sur l’école, Berris, Dælphine et Léhandre assistent, impuissants, à l’éviction du Concitre et à la prise de pouvoir des envoyés de Foraven.

Je craignais d’être un peu perdue après avoir quitté cet univers depuis trois ans, mais en définitive, j’ai retrouvé mes marques très facilement. De complots en basses trahisons, l’auteur alterne les points de vue de chacun des apprentis mais aussi de leurs mentors. Ils sont séparés mais tous continuent de lutter, chacun à leur manière, pour leur vie ainsi que pour la sauvegarde de l’école. Pierre Grimbert a su créer des personnages aux caractères assez marqués, qui restent fidèles à eux-mêmes tout en évoluant.

Dans ce dernier tome, on obtient les réponses à de nombreuses questions, notamment en ce qui concerne Léhandre, sa grand-mère et sa grand-tante. On découvre de nouveaux décors, comme Crochenuit, deuxième germe de la ronce. On en apprend plus sur les fondateurs de la confrérie aussi. Mais toujours, la plume de l’auteur est fluide, pleine d’entrain, et les pages se tournent avec une grande facilité. Si vos enfants ont besoin d’aventure, je ne saurais trop conseiller cette saga !

Je terminerai sur le dénouement qui offre certes une vraie fin, mais pourrait aussi ouvrir la porte à un second cycle. J’espère que Pierre Grimbert nous proposera un jour une nouvelle histoire dans cet univers passionnant. D’ici là, je n’ai plus qu’à me replonger dans la suite du Secret de Ji !

Note : ★★★★☆

Plus d'informations

Gonelore, tome 5 : Crochenuit, de Pierre Grimbert
Editions Octobre (2018) - 320 pages - Support Papier - Ados & YA

Le destin semble s'acharner à séparer les chemins des Arpenteurs, alors qu'ils n'ont jamais eu autant besoin du soutien de leurs semblables. La plus ancienne école de la confrérie est une fois de plus en péril : la Mageronce doit se préparer à un nouveau siège, dans une guerre dont les enjeux dépassent ceux des simples mortels. Les vétérans seront-ils prêts à l'ultime sacrifice ?

Site de l'auteur : http://www.pierregrimbert.com/

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire