mardi 13 septembre 2016

Le livre des Baltimore, de Joël Dicker


Couronné par l’immense succès de La vérité sur l’affaire Harry Quebert, Joël Dicker était attendu au tournant avec son roman suivant, forcément. Dans Le livre des Baltimore, on retrouve son héros et alter ego Marcus Goldman, alors qu’il vient s’installer en Floride dans l’espoir d’y trouver l’inspiration pour son prochain roman. Ce sont ses souvenirs familiaux qui vont la lui apporter, et plus exactement la destinée de son oncle et de ses cousins, les Goldman-de-Baltimore.

Issu de la branche la plus modeste de la famille, celle des Goldman-de-Montclair, Marcus a passé toute son enfance et son adolescence en compagnie de ses cousins, au sein d’une famille à la réussite éclatante, qu’il adorait tout autant qu’il l’admirait. Et parfois la jalousait aussi... A tort ou à raison, telle est la question ! Car le brillant avenir de ses cousins, Hillel et Woody, a brusquement pris fin le jour du Drame. Et il vous faudra attendre les toutes dernières pages du roman pour connaître la nature précise dudit drame.

Si vous avez aimé La vérité sur l’affaire Harry Quebert, vous retrouverez ici les mêmes ficelles, et la même construction du récit autour de flashbacks. On navigue de l’enfance de Marcus dans les années 80 à sa vie d’adulte, dans les méandres d’une intrigue pleine de mystères et habilement construite. Différence notable cependant : il ne s’agit pas d’élucider un meurtre, mais de découvrir quelles circonstances ont mené au fameux jour du Drame. C’est une simple histoire de famille, en définitive, dont le dénouement est finalement assez prévisible, et c’est sans doute le seul bémol que je pourrais apporter à mon enthousiasme.

Car moi qui ne suis pas férue de littérature contemporaine, j’ai malgré tout dévoré ce roman. Joël Dicker est habile à ménager le suspens, et soutenir l’intérêt du lecteur. On ne s’ennuie pas, et même si les clichés sont nombreux, il dresse le portrait de personnages intéressants et d’une Amérique révolue dont certains sont probablement nostalgiques. Attention cependant à ce que la recette ne finisse pas par sentir le réchauffé ! Certaines facilités font de ce roman un bon divertissement, mais à mon sens pas un grand livre.

Une lecture commune avec ma Licorne préférée !

Note : ★★★★☆

Plus d'informations

Le livre des Baltimore, de Joël Dicker
Éditions de Fallois (2015) - 476 pages - Support numérique - Contemporaine

Jusqu'au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair. Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l'auteur de La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey. Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d'une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne. Huit ans après le Drame, c'est l'histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu'en février 2012, il quitte l'hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s'atteler à son prochain roman. Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu'il éprouva jadis pour cette famille de l'Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s'effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu'au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu'est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ?

Site de l'auteur : https://joeldicker.com/

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire