samedi 26 mai 2012

Dans l'ombre de la meute

Titre : Dans l'ombre de la meute
Auteur : Kathryn Lasky

Cycle : Le royaume des loups - Tome : 2
Date de sortie : 1er septembre 2011
EAN : 9782266211529

Présentation de l'éditeur :
Né avec une patte courbée, élevé par Coeur-de-Tonnerre, une ourse grizzli, Faolan le louveteau est enfin de retour parmi les siens. Hélas, c'est difficile de trouver sa place dans la meute. Humilié, traité comme un moins que rien, le voilà accusé d'avoir tué un bébé loup. Faolan court désormais un terrible danger : le clan tout entier est à ses trousses, et le meurtrier rode toujours...

Ma critique :
Dans l'ombre de la meute est dans la continuité directe du premier tome de la nouvelle saga pour les 9-12 ans de Kathryn Lasky, Le royaume des loups. On y suit les aventures d'un jeune loup abandonné à la naissance à cause d'une malformation, et élevé par une ours. Dans ce second opus, Faolan a rejoint la meute, mais qu'il est difficile de s'intégrer, et de prouver que l'on vaut parfois mieux que ce que les autres peuvent attendre de nous !

Encore une fois, cette histoire manque de profondeur. Faolan a beau être attachant, le fait qu'il soit victime la plupart du temps n'aide pas à en faire un héros dont on apprécie de suivre les aventures. D'autant plus que lesdites aventures n'ont pas spécialement l'air d'aller dans une direction précise. Alors certes, on en apprend plus sur les mœurs de ces loups, même si l'on est en droit de se demander où s'arrête la fiction, mais est-ce que cela suffit à préserver l'intérêt sur la durée ?

Très honnêtement, à 9 ans, ça fait encore illusion, mais je ne suis vraiment pas sûre que ce soit le cas à 12 ! La destinée de ce pauvre loup est à peine évoquée dans ce deuxième tome, et c'est bien dommage puisqu'il semble en avoir une, pourquoi ne pas la développer plus avant ? Faolan grandit, il apprend et évolue au fil de ses aventures et de ses rencontres, c'est bien joli, mais encore ? On est en droit de se demander où tout cela nous mène.

Plein de tendresse et d'émotion, certes, mais sans réelle surprise ni suspens. On voit la conclusion se profiler à pas de géants, même à 9 ans ! Avec les Gardiens de Ga'Hoole, Kathryn Lasky nous avait habitués à bien mieux...

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire