dimanche 6 novembre 2011

L'enfant des cimetières

Titre : L'enfant des cimetières
Auteur : Sire Cédric

Cycle : Aucun - Tome : Aucun
Date de sortie : 5 mars 2009
EAN : 9782842283575

Présentation de l'éditeur :
Lorsque sa collègue Aurore l'appelle en pleine nuit pour couvrir avec elle un meurtre atroce, David, photographe de presse, se rend sur les lieux du drame. Un fossoyeur pris d'une folie hallucinatoire vient de massacrer sa femme et ses enfants avec un fusil à pompe, avant de se donner la mort. Le lendemain, un adolescent, se croyant poursuivi par des ombres, menace de son arme les patients d'un hôpital et tue Kristel, la compagne de David. Mais qui est à l'origine de cette épidémie meurtrière ? Est-ce un homme ou un démon ? Le journaliste, qui n'a plus rien à perdre, va se lancer à la poursuite de Nathaniel, l'enfant des cimetières, jusqu'aux confins de l'inimaginable...

Ma critique :
L'enfant des cimetières est ma première excursion dans l'univers sombre de cet auteur dont j'avais tellement entendu parler. La blogosphère le plébiscitait, et j'avais donc logiquement très envie de le découvrir. Au final, attention, prodige en vue ! Mais âmes sensibles s'abstenir... Certaines scènes sont très certainement de nature à heurter la sensibilité des plus impressionnables.

Comment décrire cette histoire, qui se trouve à la croisée entre le thriller gothique et le fantastique onirique ? Une chose est sûre, dès les toutes premières pages, l'auteur nous embarque dans son univers fait de démons flânant entre les tombes d'un cimetière en ruine, ou de meurtriers désaxés tirant sur tout ce qui bouge dans un hôpital. Au milieu de tout ça, l'attachant David, celui qui ne croit pas au surnaturel, le rationnel qui cherche la vérité. Et forcément, finit par la trouver... même si elle n'est pas celle qu'il attendait.

La force de ce roman, c'est clairement l'intrigue, qu'on sent maîtrisée d'un bout à l'autre. Ce qui est curieux, c'est qu'à la fin du livre, dans les remerciements, Sire Cédric évoque une intrigue qui "n'en faisait qu'à sa tête" ! Il semble pourtant parfaitement savoir où il va, où il nous emmène. Il fait même preuve d'une telle habileté à nous mener par le bout du nez qu'on finit par se surprendre à croire aux âmes défuntes qui se transforment en ombres affamées, aux spectres, aux cercles de protection et à cet autre monde qui n'est que lumière.

Un livre qui fait peur donc, mais j'y ai également perçu une sorte de message d'espoir, ceux qui l'ont lu me comprendront très certainement. Les personnages sont formidables, avec un spécial coup de cœur pour Alexandre Vauvert, ce flic désabusé, anti-héros par excellence qui va devoir accepter de croire, lui aussi. Une écriture nerveuse, rapide, des chapitres courts, un style qui percute... Sire Cédric est un auteur, un vrai, et son Enfant des cimetières un vrai plaisir à lire.

5 commentaires:

  1. Je l'ai mis dans ma liste de lecture pour le Challenge ABC 2012

    RépondreSupprimer
  2. Je viens de me le faire offrir, ta chronique me donne envie de le commencer... Je découvre à l'instant ton blog et je le trouve magnifique, chapeau ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Vous faîtes bien tous deux, c'est un livre très sympa à lire ! Merci pour les comm' et les compliments !

    RépondreSupprimer
  4. Je viens de le terminer et il est vraiment génial. J'ai frissonné sur de nombreux passages.

    RépondreSupprimer
  5. C'était ma première excursion dans son univers, et j'avais trouvé que ça se lisait vraiment tout seul !

    RépondreSupprimer