lundi 13 juin 2011

La Cité de Gâa

Titre : La Cité de Gâa
Auteur : Sylvie Kaufhold

Cycle : Le Monde d'Allia - Tome : 1
Date de sortie : 21 avril 2011
EAN : 9782357540378

Présentation de l'éditeur :
Meltem, jeune négociant du Burdal, n'est pas rentré de sa tournée d'inspection sur les hauts plateaux. Apprenant que plusieurs fermes des Montagnes ont été attaquées par des groupes de guerriers iokas, qui ont massacré les habitants et enlevé leurs enfants, Allia décide de partir à la recherche de son frère. Hégoa, leur cousine, menacée par les ennemis de la reine du Burdal à qui elle reste fidèle, doit elle aussi quitter le palais. Des itinéraires différents mais tout aussi périlleux vont conduire les trois jeunes gens vers la mystérieuse cité de Gâa, au-delà des frontières du monde connu...

Ma critique :
Classifié "littérature jeunesse", La cité de Gâa est le premier pas de Sylvie Kaufhold dans le monde de l'édition, et j'ai envie de dire d'emblée que c'est loin d'être un coup pour rien. C'est aussi le premier tome d'une trilogie ayant pour nom Le Monde d'Allia, du prénom de l'une des principales héroïnes. Publié aux éditions Olso Fantasy, ce court roman retrace les aventures de trois jeunes gens en terre inconnue, de l'autre coté des Haies.

L'histoire commence avec la disparition de Meltem, jeune négociant parti en tournée d'inspection sur les hauts plateaux, et qui a découvert l'horrible massacre d'une famille fermière dont les enfants semblent s'être volatilisés. N'écoutant que son grand coeur, il se lance à la poursuite des agresseurs, bien décidé à retrouver ces enfants, tandis qu'Allia, sa jeune soeur, se morfond d'inquiétude à la maison. C'est le point de départ d'une quête épique au cours de laquelle on découvre de fabuleux territoires.

Car en effet, du Burdal à la Cité de Gâa en passant par les Montagnes, les décors et les personnages dépeints par Sylvie Kaufhold sont autant de fabuleux écrins à cette étrange histoire. Une ville où les maisons sont construites tout en hauteur, sur dix, vingt niveaux ; un peuple à la carnation tellement fragile qu'il ne peut qu'évoluer dans les galeries souterraines et glacées des montagnes ; une forêt où les ronces repoussent immédiatement derrière vous ; un mystérieux cristal... Alors, intrigués ? Vous faîtes bien, ce roman est truffé de bien jolies découvertes !

Quelques petites réserves cependant, qui sont essentiellement dues au fait qu'on parle ici de littérature jeunesse, et que j'ai passé le cap de l'adolescence depuis un certain temps, voire même un temps certain !

Si la plume est légère et le rythme assez enlevé, on pourra regretter justement que l'auteur ne se soit pas laissée aller à creuser davantage cet univers si riche de possibilités, ainsi que la psychologie de ses personnages. On reste un peu trop à la surface des choses et des gens, ça va vite, un peu trop vite à mon goût. Difficile cependant de trouver le juste équilibre entre un récit pour adolescents, et le style qui convient aux adultes. Sylvie Kaufhold s'en sort ma foi de très honorable manière, et c'est avec impatience que j'attends la parution du tome 2, La prophétie de Fâo, pour savoir ce qu'il adviendra d'Allia, Meltem et leur cousine Hégoa.

Encore un grand merci à Sylvie Kaufhold et aux éditions Oslo Fantasy pour cette agréable découverte !

2 commentaires:

  1. Il semble qu'on ait à peu près tous les mêmes impressions sur ce premier roman de Sylvie Kaufhold : on a adoré, mais on émet quelques réserves.

    Je me suis en tout cas laissé emporté par ta chronique qui est poétique et harmonieusement rédigée, BRAVO !

    Ravi que La Citée de Gâa t'ait plus autant qu'à moi en tout cas :)

    RépondreSupprimer
  2. Bah, je pense que c'est essentiellement une question d'âge, tout ça. Ce roman atteindra parfaitement sa cible, je crois. Merci pour le comm' !

    RépondreSupprimer