dimanche 8 août 2021

Aqua TM, de Jean-Marc Ligny


Écrivain de science-fiction et de fantastique, Jean-Marc Ligny ne compte pas moins d’une quarantaine de romans à son actif. Je n’avais pourtant jamais entendu parler de cet auteur français avant de me mettre en quête d’un récit orienté écologie et qu’on ne me conseille Aqua™. Merci Julie ! J’ai profité de mes vacances d’été pour me lancer dans l’aventure et malgré quelques longueurs, je ne le regrette absolument pas. Bienvenue dans un monde où le dérèglement climatique sévit partout !

Bien que datant de 2006, les thématiques d’Aqua™ nous sont étrangement familières. Catastrophes naturelles telles que cyclones, tornades, inondations ou au contraire sécheresse extrême qui fait crever des millions de gens la bouche ouverte, terrorisme écologique ou religieux, violence et dérives en tous genres… Dans ce récit d’anticipation qui se déroule dans un futur proche, en 2030 à peine, le monde tel que nous le connaissons n’existe plus. Et le futur imaginé par Jean-Marc Ligny est sombre, très sombre.

Alors que le Burkina-Faso est assoiffé, une nappe phréatique contenant encore de l’eau est découverte sur son territoire par un satellite américain. Tandis que la présidente demande l’aide d’une ONG pour se procurer du matériel de forage et ainsi sauver son peuple et sa nation, un homme d’affaires américain décide que cette eau lui appartient parce qu’elle a été découverte grâce à son satellite. S’engage alors un véritable conflit entre les deux parties, à l’image du combat de David et Goliath.

L’entrée en matière est un peu longuette et occupe le premier quart du roman. L’auteur nous décrit la situation climatique, économique et sociale en divers endroits de la planète en 2030 et ce n’est pas très beau à voir. En gros, les riches vivent dans des enclaves surprotégées, les autres se débrouillent comme ils peuvent... ou pas. On suit plusieurs personnages, tous impliqués d’une manière ou d’une autre dans cette histoire de forage, et bien qu’un peu caricaturaux sans doute, tous sont intéressants et bénéficient de leurs propres motivations.

L’intrigue en elle-même est parfaitement équilibrée, entre récit d’anticipation plein de rebondissements et roman à thèmes crédible et réaliste. La plume de l’auteur est agréable et fluide, il prend son temps et lorsqu’il ajoute une petite touche de fantastique à son histoire avec le bangré, la mère de la présidente du Burkina-Faso étant une guérisseuse un peu sorcière, cela passe tout aussi bien jusqu’au final, que j’ai malheureusement trouvé un peu moins crédible. Disons qu’après tant de noirceur, la magie ancestrale comme solution ultime diminue un peu la force du récit.

Malgré tout, j’ai passé un bon moment de lecture avec Jean-Marc Ligny. C’est une science-fiction très engagée que nous propose ici l’auteur, qui soulève des thématiques écologiques et politiques actuelles. Quelques petites longueurs ne m’ont pas découragée à désirer renouveler l’expérience. Exodes a d’ors et déjà rejoint ma wishlist et j’espère pouvoir me le procurer rapidement.

Note : 

Plus d'informations

Aqua TM, de Jean-Marc Ligny
Editions L'Atalante (2012) - 736 pages - Support numérique - Science-fiction

En 2030, l'enjeu vital autour duquel se battent les peuples et les nations n'est plus le pétrole mais l'eau potable. Sécheresse et réchauffement climatique obligent. Aussi, quand un petit pays d'Afrique assoiffé découvre, grâce à une image satellite piratée, une nappe phréatique dans son sous-sol, c'est la survie assurée ! Assurée ? Pas évident : un grand consortium américain, à qui appartient le satellite, revendique la possession de cette nappe et ne recule devant rien pour l'obtenir. Chargés de convoyer du matériel de forage, Laurie et Rudy s'engagent dans une aventure dont ils sont loin de mesurer les conséquences. Dans cette lutte acharnée, sur fond d'harmattan et de tornades, tous les moyens sont bons, politiques et militaires, mais aussi la sorcellerie... surtout quand vient s'en mêler la Divine Légion, une secte apocalyptique qui voit dans le fils cloné du P.-D.G américain l'incarnation d'un nouveau Messie... ou bien de l'Antéchrist ?

4 commentaires:

  1. Excellent souvenir de lecture assez récente (deux, trois ans) malgré son épaisseur ou peut-être grâce à elle. Notre Terre ne mérite pas çà; nous si ..! Je crois savoir qu'il existe une suite au roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu quelque part qu'il était question d'une trilogie mais je n'ai pas trouvé précisément les titres des autres tomes...

      Supprimer
  2. Comme toi je ne connaissais pas du tout cet auteur et je le découvre avec ta chronique.
    En tout cas je me note celui ci à l'occasion. Merci pour la recommandation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis heureuse qu'elle t'ait donné envie de le lire. Bonne découverte alors ! :)

      Supprimer