mardi 8 juin 2021

Instinct, de Jérôme Camut & Nathalie Hug


On se retrouve aujourd’hui avec le troisième tome des Voies de l’Ombre, de Jérôme Camut et Nathalie Hug, Instinct. Comme instinct de survie. À moins qu’il ne soit plutôt question d’instinct animal, au sujet de cette meute de mercenaires dressés par Kurtz pour mener à bien son Grand Œuvre ? Un an après la fin de Stigmate, on retrouve l’ennemi public n° 1 mais il semble que la roue ait tourné : il est prisonnier d’on ne sait trop qui, sous médication et immobilisé au cœur d’une région recouverte par les glaces. L’histoire de l’attrapeur attrapé ? Hum… C’est un peu plus compliqué que ça, vous vous en doutez.

Car la meute va se débrouiller pour forcer les autorités à se mettre en quête du Maître et c’est Eliah Daza, l’ex-commissaire des tomes précédents, qu’on va rappeler pour se lancer sur les traces de Kurtz. On retrouve bien sûr des personnages déjà connus, Daza, Chopelle, Andréas et Clara Darblay en tête dont les évolutions psychologiques ne sont pas inintéressantes, mais les Camhug nous offrent aussi de nouveaux personnages, de Malia, la magnifique femme de Daza qui a échappé à une guerre civile en Afrique, à Shan, la Seven de Kurtz, sa préférée. Deux femmes fortes dont j’ai apprécié la rencontre…

L’intrigue est subdivisée en plusieurs sous-intrigues qui vont évidemment se rejoindre. La détention de Kurtz pour commencer, son évasion et sa longue errance dans les terres glacées ; l’enquête d’Eliah Daza ensuite et sa confrontation avec cette loque de Darblay ; et enfin Shan, amnésique ayant participé à un attentat à Berlin, qui se livre aux autorités française sous prétexte qu’elle est dangereuse… Sans blague ! Si Kurtz semble sacrément en difficulté durant une bonne partie de l’histoire, sa meute n’est pas loin et ne l’a pas abandonné. Or, ils ont tous le cerveau aussi tordu que lui et les autorités vont souffrir, c’est le moins que l’on puisse dire !

Le récit est parfaitement bien construit et on n’a pas le temps de s’ennuyer, il n’y a pas beaucoup de répit, les événements s’enchaînent très vite. Dans le tome précédent, j’avais été un peu dérangée par ce que devenait Rufus Baudenuit, sa déchéance, et cela avait pesé sur ma lecture. Pas de ça ici, même si les portes de l’enfer semblent de plus en plus proches. Personne n’est épargné et je me suis régalée. J’aurais peut-être aimé plus de détails sur la meute et le Grand Œuvre de Kurtz, mais j’ai dévoré ce troisième tome et j’ai hâte de conclure la quadrilogie avec Rémanence, où l’on retrouvera Clara et Louis, et leurs esprits gangrenés par tout ce qu’ils ont subi. Affaire à suivre !

Note : ★★★★

Plus d'informations

Les Voies de l'Ombre, tome 3 : Instinct, de Jérôme Camut & Nathalie Hug
Le Livre de Poche (2009) - 618 pages - Support papier - Thrillers & Polars

Et s’il suffisait de 25 tueurs pour plonger la France dans le chaos ? Une meute sans visage dressée par un pervers de génie pour frapper leurs cibles avec une perfection terrifiante… Et s’il suffisait d’un seul homme ? Pour que nous nous mettions tous à douter…

Le site de l'auteur : http://www.jeromecamut.com/

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire