samedi 6 juillet 2019

Harry Potter et la coupe de feu, de J.K. Rowling


On se retrouve aujourd’hui avec la suite de mon challenge Harry Potter 2019 et ma relecture du tome 4 : Harry Potter et la coupe de feu, de J.K. Rowling. C’est toujours un plaisir de retrouver cet univers, d’autant plus qu’avec les héros qui grandissent, il devient moins jeunesse, plus sombre et mystérieux. Harry, Ron et Hermione ont désormais quatorze ans, leurs caractères s’affirment et leurs préoccupations se font plus adultes. Et dans l’ombre, le terrible mage noir Voldemort œuvre toujours à retrouver sa puissance passée…

D’ailleurs la scène d’ouverture lui est consacrée. En effet, pas de Privet Drive cette fois, pas tout de suite en tous cas. On assiste à la mort d’un vieillard un peu trop curieux par Lord Voldemort et son fidèle lieutenant, Queudver. Cauchemar ou vision d’une terrible réalité ? Harry n’en a pas la moindre idée, mais sa cicatrice lui fait soudain un mal de chien ! Un désagrément cependant bien vite oublié lorsque les Weasley viennent le chercher chez les Dursley pour l’emmener à la Coupe du Monde de Quidditch, rien de moins. Un très chouette moment de lecture où l’on participe à un rassemblement de sorciers surexcités, où l’on assiste à une manifestation sportive endiablée et où l’on fait connaissance, pour la toute première fois, avec les Mangemorts.

Car c’est une intrigue pleine de dangers que nous propose J.K. Rowling dans ce quatrième tome. A Poudlard, le Tournoi des Trois Sorciers s’annonce dès le début de l’année scolaire, pour la première fois depuis de nombreuses années. Il verra s’affronter les champions de trois écoles de magie lors d’épreuves périlleuses. Devinez qui va se retrouver embringué là-dedans malgré lui ? Car pour les partisans de Voldemort, l’occasion de se débarrasser de lui est trop belle ! Je ne me souviens plus vraiment de la manière dont je l’avais perçu à la première lecture mais cette fois, j’ai trouvé le début du roman un peu longuet. Entre la Coupe du Monde de Quidditch et l’arrivée des élèves étrangers à Poudlard, les choses tardent à se mettre en place.

Mais ce n’est pas tant ça qui coûte sa cinquième étoile à ce quatrième opus que l’acharnement dont est victime ce pauvre Harry. Certes, il est le héros de cette histoire et j’imagine que c’est à lui que les choses doivent arriver, mais entre Rogue qui ne peut pas le souffrir, Malfoy qui lui cherche sans arrêt des noises, Rita Skeeter qui le harcèle dans ses articles, les Poufsouffle qui lui en veulent d’éclipser leur propre champion et même Ron qui s’y met… Disons que ça commence à faire beaucoup et qu’on a du mal à trouver ça crédible. Malheureusement, ce n’est pas fini car de mémoire, ce phénomène s’amplifie dans la suite.

Cela étant dit, entendons-nous bien, ça reste une très belle lecture, pleine de surprises et de découvertes. J’ai particulièrement apprécié la noirceur de la dernière partie et je me replongerai dans le tome 5 : Harry Potter et l'ordre du Phénix au cours de l’été, cela ne fait aucun doute !

Note : ★★★★☆

Plus d'informations

Harry Potter, tome 4 : Harry Potter et la coupe de feu, de J.K. Rowling
Folio (2001) - 764 pages - Support papier - Fantastique & Horreur

Harry Potter a quatorze ans et entre en quatrième année au collège de Poudlard. Une grande nouvelle attend Harry, Ron et Hermione à leur arrivée : la tenue d'un tournoi de magie exceptionnel entre les plus célèbres écoles de sorcellerie. Déjà les délégations étrangères font leur entrée. Harry se réjouit... Trop vite. Il va se trouver plongé au cœur des événements les plus dramatiques qu'il ait jamais eu à affronter. Dans ce quatrième tome bouleversant, drôle, fascinant, qui révèle la richesse des enjeux en cours, Harry Potter doit faire face et relever d'immenses défis.

Site de l'auteur : https://www.jkrowling.com/

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire