samedi 26 janvier 2019

Au service surnaturel de Sa Majesté, de Daniel O'Malley


On se retrouve avec un livre qui m’a été offert pour mon anniversaire en décembre dernier. Il se trouvait dans ma wishlist depuis une lecture commune organisée sur l’Allée des Conteurs, et ses participants m’avaient donné très envie de le découvrir. Au service surnaturel de Sa Majesté est un petit ovni écrit par un auteur australien, Daniel O’Malley, un roman plein de rebondissements et d’humour. Quant à savoir s’il était fait pour moi, c’est une autre histoire.

Le récit s’attache aux pas de Myfanwy Thomas qui s’éveille au beau milieu d’un parc, entourée de cadavres gantés et complètement amnésique. Dans sa poche, une lettre, écrite de sa propre main par la personne ayant occupé ce corps avant elle, la vraie Myfanwy Thomas. Drôle de situation qui va amener notre héroïne à découvrir qu’elle possède des pouvoirs surnaturels et travaille pour une organisation ultra-secrète au service du gouvernement britannique. Un roman truffé d’idées toutes plus délirantes les unes que les autres mais qui, étrangement, fonctionne plutôt bien !

Et tout repose sur Myfanwy, car si vous n’accrochez pas à ce personnage, inutile de continuer. Je me suis très vite attachée à elle, c’est une jeune femme pleine d’humour et de répartie, qui ne se laisse pas impressionnée par la situation. Elle multiplie pourtant les gaffes mais elle sent bien que sa vie est en jeu et que, bon gré mal gré, elle va devoir prendre les commandes de ce corps et reprendre en main la vie de son ancienne propriétaire. Le ton est donné, prière de laisser tout esprit rationnel au vestiaire, ça part dans tous les sens !

J’ai trouvé la première moitié du roman plaisante et très drôle. C’était frais, léger et so british... J’adorais ! Malheureusement, sur la durée, ça finit par devenir un peu lourd. Le sourire se crispe, on se surprend à lever les yeux au ciel et quand j’en suis arrivée à l’histoire du canard extralucide, je dois reconnaître que je me suis demandée ce que je faisais là. L’intrigue est assez classique, le plus résidant clairement dans l’humour un peu potache des situations, mais quand ce dernier en vient à vous agacer, ça se complique.

Au service surnaturel de Sa Majesté, c’est un univers original et bien construit, une héroïne drôle et attachante, mais une intrigue à la trame un peu trop classique et un humour un peu lourd. L’auteur ne recule devant rien et ça a fini par devenir un peu too much pour moi. Au final, un roman sympathique mais qui n’aura pas su m'enthousiasmer ni me séduire tout à fait.

Note : ★★★☆☆

Plus d'informations

Au service surnaturel de Sa Majesté, tome 1, de Daniel O'Malley
Editions Pocket (2015) - 664 pages - Support Papier - Fantastique

Victime d'une agression, Myfanwy Thomas reprend conscience dans un parc de Londres. Autour d'elle, des hommes en costume portant des gants de latex. Tous sont morts. Situation peu réjouissante, certes, mais il y a pire : Myfanwy ne se souvient plus de rien. Le plus surprenant, c'est qu'elle semble avoir prévu cette amnésie. Elle a sur elle une lettre écrite de sa main lui expliquant qui elle est et ce qu'elle doit faire pour découvrir qui veut l'éliminer. C'est ainsi que Myfawny rejoint le siège de la Checquy, une organisation secrète chargée de combattre les forces surnaturelles qui menacent la Couronne. Au sein de cette version paranormale du MI5 anglais où elle occupe un poste élevé, entourée de surdoués aux pouvoirs plus que spéciaux, la jeune femme va rapidement se retrouver seule, cherchant son chemin dans un univers d'ombres et de menaces. À présent, il va lui falloir lever le voile sur une conspiration aux proportions inimaginables.

Site de l'auteur : http://www.rookfiles.com/

5 commentaires:

  1. Mmmmh j'ai eu le même problème que toit avec la saga très british des "Agatha Raisin" (quoique n'appartenant pas DU TOUT au genre Fantastique), et que j'ai finalement détestée. Humour anglais au rendez-vous, rythme, ça part plutôt bien .. mais ça finit pas lasser et se teinter de beaucoup de "too much". Idem pour "Le club Vesuvius" de Mark Gatiss, un roman Steampunk. je crois pouvoir dire que ce genre de roman humoristique, finalement, c'est pas mon truc.

    Merci pour ton chouette retour en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, justement je cherchais des retours sur Le Club Vesuvius qui est dans ma PAL mais que je n'arrive pas à me décider à lire ! Ton avis m'encourage à l'enfoncer encore plus profond dans ma PAL ! :p
      Merci d'être toujours fidèle au blog, ça me touche beaucoup.

      Supprimer
    2. Ah ben écoute c'est avec GRAND plaisir :-)) ! C'est toujours rafraîchissant de passer par ici.

      Concernant le Club Vesuvius, ne l'enterre peut-être pas trop vite ! Je n'ai pas accroché mais il faut avouer qu'il se lit très vite et que le héros, Lucifer Box, m'a tout de même arraché quelques sourires. Bon, me concernant ça n'a pas suffit, mais qui sait ça le fera certainement avec toi ^^

      ** et je n'en reviens pas d'avoir écrit "toiT" à la place de "toi" sur mon commentaire précédent ... ça me pique les yeux ! x)

      Supprimer
  2. C'est un gros coup de cœur pour moi, mais je comprends tout à fait pourquoi tu as bloquée ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bloqué est un bien grand mot, mais disons que je me suis lassée assez vite, finalement. Je me demande ce que va donner la série...

      Supprimer