samedi 25 août 2018

La porte de pierre, de Diana Gabaldon


Bon, autant le dire tout de suite, s’il n’y avait pas eu la série télévisée, je n’aurais jamais mis le nez dans ce bouquin. Comme chacun sait, les romances et moi sommes rarement très copines, je suis plutôt du genre entité maléfique kingiesque ou tueur en série bien gore ! Sauf qu’à toute règle, il faut quelques exceptions alors me voilà plongée dans cette saga romantique à souhait et le pire du pire, c’est que j’aime ça. A se demander si une véritable midinette ne sommeillerait pas en moi, bien cachée tout au fond !

Bref, reprenons. A la fin de la Seconde Guerre mondiale, Claire et son époux, Franck, s’octroient quelques jours de vacances bien méritées en Ecosse, pour se ressourcer, oublier les horreurs de la guerre, et surtout se retrouver. Mais au cours d’une promenade sur la lande, elle est aspirée dans un portail temporel au cœur d’un cercle de pierres. C’est ainsi qu’elle remonte deux cents ans dans le passé, en pleine guerre civile entre Écossais et Britanniques. Autant dire que le choc est rude, presque autant que les Highlanders, mais tous ces hommes en kilt ont un charme fou, et notre Claire ne va pas tarder à y succomber.

J’ai adoré la première saison de la série télévisée et j’ai retrouvé dans ce roman tout ce qui m’avait plu à l’écran. Des paysages magnifiques, des références historiques épiques, de l’humour et une incroyable alchimie entre un homme et une femme qui n’étaient pas destinés à se rencontrer.

Les personnages sont vraiment attachants. Claire, un peu chamboulée par ce qui lui arrive -on le serait à moins-, garde néanmoins la tête froide et encaisse les coups du sort avec aplomb. Elle enchaîne paradoxalement les maladresses et je l’ai trouvée un peu capricieuse envers Jamie mais comme la plupart des situations humoristiques viennent de là, ça passe plutôt bien. Jamie, de son côté, bien qu’il soit très jeune, est un homme bon mais rude, élevé dans les croyances de l’époque et habitué aux guerres intestines que se livrent les clans, tout comme aux escarmouches avec les Anglais. Leurs relations tantôt tendres tantôt pleines de violence sont parfaitement cohérentes quand on pense à tout ce qui les sépare. Et pourtant…

L’histoire d’amour est très présente mais dénuée de toute niaiserie et c’est grâce à ça qu’elle est si bien passée. Sous la romance, on sent combien l’auteur a dû faire de recherches pour proposer une intrigue pleine de références historiques si bien amenées qu’on apprend des tas de choses presque sans s’en apercevoir. On s’y croirait ! Au final, je me suis laissée charmée par l’histoire qui m’était contée -c’était un livre audio- et j’écouterai la suite avec grand plaisir. Comme quoi les romances, quand elles sont bien faites, peuvent me plaire aussi !

Note : ★★★★☆

Plus d'informations

Le Chardon et le Tartan, tome 1 : La porte de pierre, de Diana Gabaldon
Editions Audible studios (2017) - 445 pages - Support audio - Historique

Ancienne infirmière de l'armée britannique, Claire Beauchamp-Randall passe des vacances tranquilles en Ecosse où elle s'efforce d'oublier les horreurs de la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d'une promenade sur la lande, elle est attirée par des cérémonies étranges qui se déroulent près d'un menhir. Elle s'en approche et c'est alors que l'incroyable survient : la jeune femme est précipitée deux cents ans en arrière, dans un monde en plein bouleversement ! 1743.

Site de l'auteur : http://www.dianagabaldon.com/

6 commentaires:

  1. C'est une de mes séries préférées ! J'ai lu le premier tome il y a un an et je crois que je préfère légèrement la série, pour une fois ! Je compte lire le 2e tome assez vite, il faut que j'essaye de rattraper la série avant la sortie de la saison 4 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Est-ce que tu sais si les saisons de la série suivent les livres ? Je me demandais justement...

      Supprimer
  2. Mmmmh, jamais lu mais j'entends des avis qui me donnent envie ! Le côté pavé, tu as géré ça comment ? C'est passé tout seul ? :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis habituée à lire des pavés, alors ça ne m'a pas gênée en fait, et puis en lire audio, ça ne fait pas le même effet !

      Supprimer
  3. J'ai fait pareil, pourtant je préfère lire le livre avant de voir la série ou le film mais là, c'était le contraire : j'ai d'abord regardé les premiers épisodes de la saison 1 avant de me lancer dans le livre. Sinon je crois que je ne l'aurais jamais fait non plus. Je n'aime pas les romans fantastiques et au final ça passe très bien dans Outlander. La saga est conséquente et plusieurs tomes sont de gros pavés mais on finit par s'attacher aux personnages comme à une famille et c'est plaisant de les retrouver à chaque nouveau roman. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai lu que les deux premiers pour le moment, mais c'est vrai que j'ai hâte de me replonger dedans. Merci de ton passage ! :)

      Supprimer