samedi 26 décembre 2015

La Tédesplen, de Catherine Loiseau


On se retrouve aujourd’hui, en ce lendemain de Noël, avec la chronique annoncée il y a quelques jours de l’intégrale de la saison 1 de La Ligue des Ténèbres, de Catherine Loiseau. Souvenez-vous… J’étais tombée sous le charme du tout premier épisode et de l’atmosphère « steam-victorienne » dans laquelle il nous plongeait, mais le deuxième m’avait laissée sur ma faim. J’avais le sentiment que la parution en épisodes desservait le récit, hachant la lecture et nous empêchant de nous immerger véritablement dans l’histoire. Je comptais donc beaucoup sur cette intégrale pour affiner mon opinion.

Cet ouvrage, disponible en numérique mais aussi au format papier, reprend donc les huit premiers épisodes agrémentés d’un épisode bonus inédit. Et effectivement, le fait de les enchaîner nous rend les personnages plus sympathiques, on apprend à les connaître et à les apprécier. Ils sont drôles, attachants par certains côtés, mais dans l’ensemble, manque un peu de substance et de profondeur. On regrettera que l’auteur n’ait pas passé davantage de temps sur leur psyché, cela ne semble pas être l’important, comme si l’action devait primer sur tout le reste. C’est dommage, car cela sonne un peu creux, au final.

Ce qu’on nous propose ici en définitive, c’est une série d’aventures rocambolesques destinées à nous faire passer un agréable moment, sans prise de tête. Bien que bourrées de références littéraires diverses et variées, elles n’ont aucun lien entre elles, en dehors du quatuor de personnages. Un épisode est en lui-même un court récit indépendant, avec un début et une fin. Ma préférence est allée à l’épisode 8 intitulé La porte interdite dans lequel Sam est prisonnière d’un étrange manoir et de son inquiétante gouvernante. J’ai bien aimé l’ambiance mystérieuse qui s’en dégage, ainsi que l’explication finale sur ce qu’est cet endroit.

Les autres sont assez inégaux, et dans l’ensemble manquent un peu d’originalité. La plume de l’auteur est très fluide, mais à faire sans cesse des références à ceci ou à cela, on a l’impression qu’elle n’invente rien. Une touche de légendes nordiques, quelques vampires, le lapin d’Alice… c’est un joyeux fouillis qu’on aurait aimé un peu plus cohérent. Et puis, où est le steampunk dans tout ça ? Je ne pense pas lire la suite, c’est une lecture qui ne me convient définitivement pas. Mais si vous cherchez un petit entre-deux rapide et sympathique, tentez l’aventure, les rebondissements s’enchaînent et ça se lit très très vite.

Note : ★★★☆☆

Plus d'informations

La Ligue des Ténèbres, saison 1, intégrale : La Tédesplen, de Catherine Loiseau
Auto-édité (2015) - 221 pages - Lu en format numérique - Feuilletons littéraires


La Ligue des ténèbres a vu le jour dans le Londres des années 1880. Elle se compose de quatre personnes : Edmund Nutter, inventeur ; lady Astley, arnaqueuse ; Thomas Wiseman, voleur à la petite semaine et Samantha Wiseman, narratrice à la tête sur les épaules et au caractère bien trempé. Ayant par hasard construit une machine à voyager entre les mondes, la Ligue des ténèbres voyage avec un but : conquérir l’un de ces mondes ! Plus facile à dire qu’à faire, hélas, surtout quand les inventions du professeur se détraquent ou que l’un des plans soi-disant sans faille de Tom et Ginger tombe sur un os… Cette édition regroupe les huit premiers épisodes de la Ligue des ténèbres, agrémentés d’un épisode bonus inédit : les géants de glace.

Site de l'auteur : http://catherine-loiseau.fr/

4 commentaires:

  1. en tout cas j'aime beaucoup la couverture !! =) en mode "plan de fabrication" ^^
    il a l'air interessant ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tente le coup ! C'est l'avantage des épisodes, tu peux les acheter à l'unité ! ;-)

      Supprimer
  2. Désolée que l'ensemble n'ait pas su vous convaincre :(. Merci quand même pour la lecture et pour la chronique. Bonne continuation à vous. Catherine Loiseau

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela ne m'empêchera pas d'aller découvrir d'autres de vos écrits à l'occasion, la plume est fluide et agréable. Merci pour la découverte, et bonne continuation à vous.

      Supprimer