mercredi 13 juin 2012

Les terres de glace

Titre : Les terres de glace
Auteur : Bryan Perro

Cycle : Amos Daragon - Tomes : 3 & 4
Date de sortie : 6 février 2008
EAN : 9782749907857

Présentation de l'éditeur :
Amos Daragon, un garçon rusé de douze ans, parviendra-t-il à rassembler les quatre masques magiques pour faire face à ses puissants ennemis ? Des hordes de gobelins attaquent villes et villages. La cité de Berrion est réduite en cendres et, loin dans le Nord, une montagne se met à rugir. Les dragons sont sur le point de renaître. Le grand cataclysme annoncé par les légendes entraînera-t-il l'apocalypse ? Bientôt, dans le panthéon nordique des dieux du Bien, surviennent des tensions. En froid avec le dieu Odin, la déesse de la Fécondité, Freyja, jette une malédiction sur les Béorites, vouant la race à une disparition certaine. Fort de ses pouvoirs, Amos Daragon fera tout, avec ses amis, pour rétablir l'équilibre du monde.

Ma critique :
La suite de la saga de Bryan Perro : Amos Daragon... Si j'avais été agacée par le personnage d'Amos lui-même dans les deux premiers opus, le trouvant terriblement arrogant, j'ai été heureuse de constater que ce trait de sa personnalité était un peu gommé dans ce nouveau recueil intitulé Les terres de glace, et constitué des tomes 3 & 4 de la saga. De nouveau, notre héros et son ami Béorf se retrouvent aux prises avec les caprices des dieux, prétextes à de nouvelles aventures et à de nouvelles rencontres.

Dans cette saga dont l'auteur a repris depuis peu la rédaction après l'avoir abandonnée quelques temps, ce qui plaît aux enfants, je pense, c'est à la fois la magie des éléments et la présence permanente de créatures de légende. Pour ce qui est de la magie, j'aimerais personnellement qu'elle soit plus présente parce qu'au final, les masques de pouvoir et leurs pierres ne sonnent vraiment que comme un prétexte. Pour les créatures en revanche, on est servi, et on sent bien que l'auteur a fait des recherches.

En fin d'ouvrage, un lexique référence les dieux, les lieux mythiques, les objets magiques et les créatures dont il est question dans ses livres. De la gorgonne au dragon en passant par le lurican, Amos et Béorf, lui-même hommanimal mi-homme mi-ours, affrontent ou se lient d'amitié avec des tas de créatures extraordinaires, et foulent des terres terriblement exotiques pour un garçon de 10 ans, vous pouvez me croire ! La découverte est réellement au menu de chaque chapitre.

J'ai trouvé ces deux tomes plus aboutis que les précédents, plus sombres aussi. Les choses donnent moins l'impression de se résoudre d'elles-mêmes, Amos et ses compagnons ne gagnent pas à tous les coups, ils perdent mêmes certains des êtres qui leur sont chers. Et si la résurrection de Médousa m'a semblé un peu too much, dans l'ensemble, l'intrigue est plus crédible, même si elle reste fantastique. De quoi m'aider à attaquer bientôt la lecture de la suite dans un meilleur état d'esprit qu'à la fin des tomes 1 & 2 !

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire