mardi 7 janvier 2020

Les refuges, de Jérôme Loubry


Première excursion dans l’univers de Jérôme Loubry et je sais déjà que j’y reviendrai. C’est dans le podcast Polar Avenue, qui n’existe malheureusement plus aujourd’hui et c’est bien dommage, que j’ai entendu parler de lui pour la première fois à l’automne dernier. Je me suis immédiatement procurée Les refuges mais j’ai dû patienter jusqu’au début de cette nouvelle année pour plonger dedans en compagnie de mes deux complices : Vidia, du blog Finite Incantatem, et Althéa.

L’histoire s’étire sur deux trames temporelles : l’une en 1949, sur une petite île au large de la Normandie, où l’on fait connaissance avec Suzanne, qui fait partie du personnel d’un camp de vacances pour enfants traumatisés par la guerre qui s’est achevée il y a peu ; l’autre en 1986, où l’on suit Sandrine, petite-fille de Suzanne, alors qu’elle se rend sur l’île prendre possession des affaires de son aïeule décédée. Une grand-mère qu’elle n’avait jamais rencontrée, et dont elle ne s’explique pas très bien le choix de vivre sur cette île paumée.

Dès les premières pages, j’ai été happée par cette histoire et surtout l’atmosphère qui se dégage de l’île. Destinée à devenir une réserve naturelle, elle n’est accessible qu’à très peu de personnes en dehors des quelques vieilles gens qui y terminent tranquillement leur vie. Tranquillement ? Hum, rien n’est moins sûr, comme ne va pas tarder à s’en apercevoir Sandrine. Tout y est empreint de mystère : les habitants à l’attitude bizarre, le vieux bunker d’apparence très glauque où était installé le camp de vacances, la forêt voisine et ses sombres aulnes, l’histoire dramatique des enfants du camp.

Difficile d’en dire plus sans spoiler qui que ce soit, ce que je ne voudrais surtout pas faire, ce serait trop dommage. Car malgré ce résumé assez basique, tout n’est pas si simple. Il y a une histoire dans l’histoire ; ou plutôt non, une histoire dans l’histoire dans l’histoire ! Bref, c’est compliqué, mais c’est hyper bien fait. L’un des meilleurs thrillers psychologiques que j’ai jamais lus. Et malgré une intrigue complexe, tout coule de source, le style est dynamique, on ne s’ennuie pas une seconde, et les pages se tournent toutes seules, on a bien du mal à en décrocher.

Vous êtes en panne de lecture ? N’hésitez pas à découvrir ce petit bijou, il vous fera à nouveau aimer la lecture. Au contraire, vous dévorez les livres à toute vitesse ? Eh bien, faites une pause et penchez-vous sur cette petite pépite car elle vaut vraiment le détour. Je débute quant à moi parfaitement bien l’année avec ce roman cinq étoiles et vais de ce pas me procurer les autres livres de Jérôme Loubry !

Note : ★★

Plus d'informations

Les refuges, de Jérôme Loubry
Editions de l’Épée (2019) - 395 pages - Support numérique - Thrillers & Polars

Installée en Normandie depuis peu, Sandrine est priée d’aller vider la maison de sa grand-mère, une originale qui vivait seule sur une île minuscule, pas très loin de la côte. Lorsqu’elle débarque sur cette île grise et froide, Sandrine découvre une poignée d’habitants âgés organisés en quasi autarcie. Tous décrivent sa grand-mère comme une personne charmante, loin de l’image que Sandrine en a. Pourtant, l’atmosphère est étrange ici. En quelques heures, Sandrine se rend compte que les habitants cachent un secret. Quelque chose ou quelqu’un les terrifie. Mais alors pourquoi aucun d’entre eux ne quitte-t-il jamais l’île ? Qu’est-il arrivé aux enfants du camp de vacances précipitamment fermé en 1949 ? Qui était vraiment sa grand-mère ? Sandrine sera retrouvée quelques jours plus tard, errant sur une plage du continent, ses vêtements couverts d’un sang qui n’est pas le sien…

La page Facebook de l'auteur : https://www.facebook.com/loubryjerome/

jeudi 2 janvier 2020

Bilan lecture de l'année 2019


On se retrouve aujourd’hui pour un petit bilan livresque de l’année 2019. Une année un poil meilleure que la précédente, tant au niveau du nombre de livres lus : 47 (45 l'année dernière), que de la moyenne des notes attribuées qui s'élève à 3,8 sur 5 (3,7 l'année dernière).

Pourtant, comme vous pourrez le constater, aucun nouveau coup de cœur cette année ! Il y a bien quelques lectures à 5 étoiles cependant, essentiellement grâce au challenge Harry Potter 2019 organisé sur l'Imag'In Café, qui m'a permis de redécouvrir la saga de J.K. Rowling. Et croyez moi, je l'ai appréciée tout autant que la première fois.

Mais si j'ai aimé replongé dans les univers d'Ariel Holzl avec Les Sœurs Carmine et Brandon Sanderson avec L'âme de l'empereur, si j'ai adoré découvrir ceux de M.R. Carey avec Celle qui a tous les dons ou de Camut & Hug dans Islanova, il m'a quand même manqué quelques vrais coups de cœur !

Vous trouverez ci-après l'infographie annuelle que Goodreads met à la disposition de ses membres. Un beau résumé de cette année, avec plus de 18 000 pages lues, et une moyenne de 390 pages par livre. Et comme chaque année, pas mal de King bien sûr !

Me reste à souhaiter faire mieux en 2020 et réussir à nouveau mon challenge Goodreads. Je vous souhaite à tous une excellente année 2020, qu’elle soit livresque ou ne soit pas !


Récapitulatif détaillé 

Janvier 2019
Belle de gris, d'Ariel Holzl - ★★★★★
Harry Potter à l'école des sorciers, de J.K. Rowling - ★★★★★
Au service surnaturel de Sa Majesté, de Daniel O'Malley - ★★★☆☆

Février 2019
Puzzle, de Franck Thilliez - ★★★☆☆
L'âme de l'empereur, de Brandon Sanderson - ★★★★★
Le Volcryn, de George R. R. Martin - ★★★★☆
Harry Potter et la chambre des secrets, de J.K. Rowling - ★★★★★
Oiseau de nuit, de Robert Bryndza - ★★★★☆
Le pays des grottes sacrées, tome 1, de Jean M. Auel - ★★☆☆☆

Mars 2019
Gaïa, de Yannick Monget - ★★☆☆☆
L'outsider, de Stephen King - ★★★★☆

Avril 2019
L'héritage de Richelieu, de Philippe Auribeau - ★★★★☆
Laurie, de de Stephen King - ★★★★☆
L'inconnue de l'équation, de Xavier Massé - ★★★☆☆
Parfaite, de Caroline Kepnes - ★★★☆☆
Élévation, de Stephen King - ★★★☆☆

Mai 2019
Le passage, de Justin Cronin - ★★★☆☆
Cookie Jar, de Stephen King - ★★★★☆
The little sisters of Eluria, de Robin Furth & Peter David - ★★★★☆

Juin 2019
L'héritage des Rois-Passeurs, de Manon Fargetton - ★★★★☆
Les orphelins de métal, de Padraig Kenny - ★★★☆☆
Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban, de J.K. Rowling - ★★★★★

Juillet 2019
Harry Potter et la coupe de feu, de J.K. Rowling - ★★★★☆
L'héritage et autres nouvelles, de Robin Hobb - ★★☆☆☆
Du feu de l'enfer, de Cédric Sire - ★★★★☆
Wayward Pines, de Blake Crouch - ★★★★☆
Le cri, de Nicolas Beuglet - ★★★★☆

Août 2019
Les aventures de Charlotte Holmes, de Brittany Cavallaro - ★★☆☆☆
Thunderstruck, de Cécile Duquenne - ★★★★☆
La somme des rêves, de Nathalie Dau - ★★★★☆
Harry Potter et l'Ordre du Phénix, de J.K. Rowling - ★★★★★

Septembre 2019
La mission, de Rose P. Katell - ★★★★☆
Celle qui a tous les dons, de M.R. Carey - ★★★★★
La saison des feux, de Céleste Ng - ★★★★☆
Vindicta, de Cédric Sire - ★★★★☆
L'égarée, de Donato Carrisi - ★★★☆☆

Octobre 2019
Islanova, de Camut & Hug - ★★★★★
Le faiseur de rêves, de Laini Taylor - ★★★★☆

Novembre 2019
Harry Potter et le prince de sang-mêlé, de J.K. Rowling - ♥ ♥ ♥ ♥ ♥
Ecologie & folie technologique, de Collectif - ★★★☆☆
Dans les hautes herbes, de Stephen King & Joe Hill - ★★☆☆☆
La fille au tatouage, de Kristina Ohlsson - ★★★☆☆
Obédience, d'Ariel Holzl - ★★★★☆

Décembre 2019
La sorcière captive, de Melissa Caruso - ★★★★☆
Harry Potter et les reliques de la mort, de J.K. Rowling - ★★★★★
Cogito, de Victor Dixen - ★★★☆☆


mardi 31 décembre 2019

Cogito, de Victor Dixen


Dernier jour de l’année, dernière chronique de l’année ! On se retrouve aujourd’hui avec Cogito, de Victor Dixen. C’est un auteur que je suis depuis la publication du Cas Jack Spark il y a dix ans et que j’appréciais beaucoup pour l’originalité de ses histoires. Malheureusement, si j’ai adoré le premier tome de sa saga Phobos, qui correspondait tout à fait à ce critère d’appréciation, j’ai eu bien du mal à me retrouver dans ses écrits depuis lors. J’ai conscience que c’est probablement une question d’âge, il n’empêche…

Mais revenons-en à Cogito. Comme dans Phobos, on suit un groupe d’adolescents sélectionnés pour participer à un programme un peu spécial. Dans Phobos, c’était une petite virée sur Mars, ici il s’agit d’une méthode expérimentale utilisant l’intelligence artificielle pour faire du bachotage. La jeune héroïne s’appelle Roxane, elle n’a pas un sou en poche, de mauvaises fréquentations et ce programme constitue donc la chance de sa vie. Cela ne vous rappelle personne ? Léonor, sors de ce corps ! Il ne manque plus qu’une particularité physique pour une complète ressemblance et... elle est bel et bien présente. De quoi vous faire tiquer, mais passons.

Bon, ça se lit très bien, le style est fluide, visuel et dynamique, pas de problème. Malgré tout, la première partie du roman accumule les clichés, au point que c’en est agaçant. L’éternelle querelle entre les gosses de riches et ceux auxquels la vie n’a pas souri, les filles à papa superficielles au possible, le sportif sans cervelle, l’intellectuel asocial, la romance homo… C’était un concours ou quoi ? Un festival ! J’avais du mal à reconnaître Victor Dixen et son indéniable talent de conteur.

Et puis tout dérape, l’intrigue prend enfin du sens et devient plus intéressante dans la seconde moitié du roman. J’ai bien aimé la réflexion de l’auteur sur la manière dont des machines, des IA créées pour assister les hommes, envahissent notre monde et les remplacent peu à peu au point que ce sont les hommes qui se mettent à assister les machines. Quand des Bac+5 se retrouvent balayeurs parce qu’on n’a plus besoin de leurs illustres cerveaux ! Est-ce vraiment ce qui nous pend au nez ? La question est posée…

A partir de là, les événements s’enchaînent à toute allure et les pages se tournent toutes seules. Cela arrive malheureusement un peu tard. Malgré une bonne idée et un style accrocheur, je n’ai jamais réussi à me départir de cette impression d’être engluée dans les clichés typiques du YA, tout comme durant les trois derniers tomes de la saga Phobos. Le Père Noël m’a apporté Extincta, mais je commence à avoir peur de me lancer, j'avoue !

Note : ★★★☆☆

Plus d'informations

Cogito, de Victor Dixen
Editions Robert Laffont (2019) - 544 pages - Support numérique - Ados & YA

Un don du ciel...
Roxane, dix-huit ans, a plongé dans la délinquance quand ses parents ont perdu leur emploi, remplacés par des robots. Sa dernière chance de décrocher le Brevet d'Accès aux Corporations : un stage de programmation neuronale, une nouvelle technologie promettant de transformer n'importe qui en génie.
...ou un pacte avec le diable ?
Pour les vacances de printemps, Roxane s'envole pour les îles Fortunées, un archipel tropical futuriste entièrement dédié au cyber-bachotage. Mais cette méthode expérimentale qui utilise l'intelligence artificielle pour "améliorer" la substance même de l'esprit humain est-elle vraiment sûre ? En offrant son cerveau à la science, Roxane a-t-elle vendu son âme au diable ? Demain, l'intelligence artificielle envahira toutes les strates de la société. L'ultime frontière sera notre cerveau.


Site de l'auteur : http://victordixen.com/accueil

samedi 21 décembre 2019

Harry Potter et les reliques de la mort, de J.K. Rowling


Avant cette année 2019, je n’avais lu qu’une seule fois la saga Harry Potter. Force est de constater qu’il y avait de nombreuses choses que je n’avais pas intégrées, dont je n’avais absolument aucun souvenir, essentiellement dans les derniers tomes. Cette relecture n’aura donc pas été inutile. De Harry Potter et les reliques de la mort, je ne me souvenais presque que des pérégrinations de Ron, Hermione et Harry sous leur tente de camping à travers tout le pays, sans doute parce que j’avais trouvé, à l’époque, ce passage bien long !

Près de dix ans plus tard, il est toujours un peu longuet, certes, mais ce dernier tome recèle tant d’autres richesses qu’on passe aisément à côté de ce petit bémol. Et puis j’ai pu le lire sans cette angoisse du dernier tome qui m’étreignait la première fois, avec toute la sérénité de celle qui sait et n’a plus qu’à se concentrer sur le plaisir de savourer une deuxième fois la fin de l’histoire.

La différence essentielle de ce tome, c’est que, contrairement aux autres, il ne se déroule pas à Poudlard. Le monde des sorciers est en guerre mais la résistance s’organise autour de l’Ordre du Phénix et de l’Armée de Dumbledore. Harry, Ron et Hermione sont en fuite, en mission pour ce dernier. Ils cherchent les horcruxes créés par Voldemort pour les détruire et espérer ainsi vaincre le Seigneur des Ténèbres une bonne fois pour toutes. Ils se déplacent sans cesse, si bien que de nouveaux horizons s’ouvrent au lecteur.

Je m’émerveille encore et toujours de la manière dont J.K. Rowling balaie tous les clichés avec ses personnages. J’ai beaucoup aimé redécouvrir Albus Dumbledore à travers d’autres yeux que ceux d’un jeune orphelin émerveillé à la recherche d’une figure paternelle. Il apparaît beaucoup moins bienveillant, beaucoup moins sage aussi, mais avec sans doute davantage d’humanité. On devine l’évolution du jeune homme un peu pédant à qui tout réussit vers l’homme qu’il était devenu, plus humble et plus réfléchi.

Et puis il y a Severus Rogue bien sûr, cet ignoble professeur de potions dont l’autrice nous avait déjà montré l’adolescence difficile comme une circonstance atténuante à l’adulte sournois auquel Harry était sans cesse confronté. Jusqu’à la disparition de Dumbledore où un autre retournement de situation nous l’avait fait à nouveau détester. Toutes les réponses sont là, sans manichéisme, et j’admire à nouveau l’habileté de J.K. Rowling à mener son histoire. Personne n’est ni tout blanc ni tout noir ; chaque trait de caractère s’explique par un événement survenu dans le passé.

La bataille finale est absolument grandiose, on ressent l’urgence de la situation et les derniers fils qui se tissent pour nous apporter les toutes dernières révélations sur cette intrigue qui nous aura tenus en haleine et émerveillés si longtemps. Au final, je suis vraiment heureuse d’avoir participé à ce challenge en 2019 et relu cette saga que j’ai appréciée tout autant que la première fois. Et c’est peut-être ça le plus magique, dans cette histoire !

Note : ★★★★★

Plus d'informations

Harry Potter, tome 7 : Harry Potter et les reliques de la mort, de J.K. Rowling
Editions Gallimard (2007) - 809 pages - Support papier - Fantastique & Horreur

Cette année, Harry a dix-sept ans et ne retourne pas à Poudlard. Avec Ron et Hermione, il se consacre à la dernière mission confiée par Dumbledore. Mais le Seigneur des Ténèbres règne en maître. Traqués, les trois fidèles amis sont contraints à la clandestinité. D'épreuves en révélations, le courage, les choix et les sacrifices de Harry seront déterminants dans la lutte contre les forces du Mal. Avec le dénouement de l'héroïque histoire de Harry Potter, J.K. Rowling signe un chef-d'œuvre d'une grande humanité et d'une maîtrise incomparable.

Site de l'auteur : https://www.jkrowling.com/

lundi 16 décembre 2019

Swap Petit Anniversaire Entre Amis 2019 - Mes colis


Tout au long de l'année, j'ai participé au mini-swap Petit anniversaire entre amis organisé sur l'Imag'In Café. Un échange que, pour une fois, je n'ai pas réalisé avec des inconnus, mais avec trois personnes que je côtoie quotidiennement ou presque, et que j'apprécie beaucoup. Je ne dis pas que c'est mieux ou moins bien qu'avec des inconnus, attention, juste différent et tout aussi sympathique.

L'objectif était donc d'envoyer des colis d'anniversaire à chaque participante - oui, les garçons du forum nous ont lâchement abandonnées lors de cette petite animation - et d'en recevoir autant le jour de son propre anniversaire. Nous sommes le 16 décembre 2019 et c'est aujourd'hui mon anniversaire.  Je vais garder mon âge pour moi, si vous le voulez bien... Les colis sont arrivés la semaine dernière et j'ai vaillamment lutté pour ne pas les ouvrir avant le jour J. Trop dur !

Mais aujourd'hui, c'était Noël avant l'heure et j'ai été bien gâtée ! J'aimerais remercier les filles, Shy, Gabrielle et Vidia, de tout cœur pour leurs attentions : tous les livres étaient dans ma wish-list et elles ont bien compris que j'avais une vraie passion pour les chouettes ! Dans la suite, quelques photos du déballage et de son contenu.


Les photos



Remarque : sur le deuxième montage, la photo en bas à droite ne correspond pas à un colis faisant partie de ce swap, mais ma copine Julie et moi échangeons des colis pour Noël et nos anniversaires chaque année, et cette fois encore, elle m'a bien gâtée ! Merci infiniment à elle.