dimanche 3 juillet 2016

Le Cycle de Dënorh, de Serenya


On se retrouve aujourd'hui avec une nouvelle web-fiction publiée sur l'Allée des Conteurs. Un récit de fantasy comme je les aime, plutôt classique mais hautement sympathique, où il est question de la quête initiatique d'un jeune garçon prénommé Dënorh... et de dragons, bien sûr ! Encore ? Je vous entends d'ici, fidèles lecteurs et habitués d'eTemporel ! Oui, c'est que je ne m'en lasse pas, et puis cette histoire est un peu particulière à cause du, où peut-être grâce au, dragon en question. Mais commençons par le commencement.

Les Aînés est donc un cycle de fantasy à mi-chemin entre L'héritage de Christopher Paolini et La ballade de Pern d'Anne McCaffrey. Les aînés en question sont des dragons que l'on dit à l'origine de la création des Sept Royaumes. Chacun d'entre eux incarne un élément : l'eau, la vie, le feu, le soleil, la terre, la nature, l'étoile et la mort. Ils résident à la Tour en compagnie de leurs Maîtres, des humains auxquels ils sont étroitement liés. Tous, sauf un : Asroth, le Dragon Mort, en perpétuel conflit avec ses frères et sœurs qui célèbrent la vie. Ils sont immortels. A chaque fois que l'un d'entre eux périt, il commence un nouveau cycle de vie, lié à un nouveau Maître dès l'éclosion.

La particularité du récit, c'est qu'il s'attache aux pas du jeune Dënorh, appelé à rejoindre la Tour dans l'objectif de devenir Maître un jour. Lorsqu'il est convoqué sur les sables de la salle d'éclosion, il est persuadé que tous ses rêves vont enfin devenir réalité. Et il devient effectivement Maître, mais Maître d'Asroth, le Dragon Mort. Terrifié tout autant que honteux, le jeune garçon s'enfuit, préférant quitter la Tour que de subir l'ignominie d'un tel lien. Mais c'est compter sans le petit dragon qui lui emboîte le pas courageusement. Dès lors, les deux compères vont devoir faire connaissance, contraints par le lien qui les unit de partager toutes leurs pensées.

Asroth est-il réellement la créature assoiffée de sang, de batailles et de mort que l'on dit ? Dënorh a-t-il été choisi parce qu'il partage, de près ou de loin, ces affreux traits de caractère ? Ou bien justement parce qu'on le croit capable de changer le dragon, de l'éduquer ? Le jeune garçon a beau lutter de toutes ses forces, son rapport à Asroth change indéniablement au fil du temps, sans qu'il puisse rien y faire. Le dragon est un personnage à part entière, suffisant comme tous ceux de son espèce, et doté d'un caractère bien à lui, de certitudes ancrées par ses cycles de vie précédents. A l'inverse, Dënorh a l'innocence et l'idéalisme de la jeunesse, et on le voit grandir sous nos yeux.

C'est un récit vraiment sympathique. La plume de Serenya est extrêmement fluide, elle nous conte une histoire et ne s'embarrasse pas de figures de style compliquées, chose que j'ai appréciée. Elle nous entraîne sur les traces de ses héros avec une facilité déconcertante, on est très vite immergé dans son univers, plongé dans son intrigue. Ces douze premiers chapitres m'ont fait passer de très bons moments de lecture, et j'ai bien hâte de découvrir la suite, qui sera disponible en principe dès demain sur l'Allée. Une bien belle histoire à découvrir.

Note : ★★★★☆

Plus d'informations

Les Aînés, tome 1 : Le cycle de Dënorh, de Serenya
Lu sur L'Allée des Conteurs (2016) - 12 chapitres disponibles - Lu en numérique - Fantasy


Après avoir passé son enfance dans les caniveaux de la cité où il est né, la vie de Dënorh prend un tournant inattendu alors qu'il est appelé à rejoindre la Tour. Quand une Éclosion fait de lui un Maître, il croit ses rêves les plus fous réalisés. Mais lorsqu'il découvre qu'il est à présent lié pour la vie à Asroth, le Dragon Mort, son monde s'effondre. Parviendra-t-il à changer l'Aîné ou sombrera-t-il dans la folie meurtrière qui finit inexorablement par emporter les Maîtres du Dragon Mort ?

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire